Ain | La belle cité médiévale de Pérouges

6 nov. 2017 01800 Pérouges, France


Par une belle journée d’octobre ensoleillé, je me suis dis qu’il était bien malheureux de rester enfermer chez moi à travailler. J’ai réfléchi quelques secondes puis j’ai décidé de me rendre à Pérouges, dans l’Ain; une belle petite cité médiévale accessible sans voiture.

Je suis en ce moment dans une phase de « redécouverte » de ma région en mode et Pérouges étant  un classique, je me devais de m’y rendre. De plus, lorsqu’on habite à Lyon (ou ses environs), tout le monde ou presque s’est déjà rendu au moins une fois à Pérouges, près de Meximieux dans l’Ain. Ce qui était mon cas, et même plusieurs fois, mais cela faisait bien une dizaine d’années que je ne m’y étais pas rendue et il était grand temps d’y retourner.

LA PETITE HISTOIRE

Comme l’indique le titre évocateur de mon article, Pérouges est une petite cité médiévale de caractère située dans l’Ain (Ô surprise !). Le bourg actuel date du XIVème siècle, bien qu’on ait retrouvé de ci de là quelques traces d’une occupation du site depuis -2500 avant J-C environ. Le village a d’abord appartenu au duché de Savoie avant d’être rattaché à la France en 1601 avec toute la Bresse Savoyarde.

L’économie de Pérouges déclinera tellement au XIXème siècle que le bourg finit par se vider, pour n’avoir au début du XXème qu’une seule et unique famille vivant entre ses murs. Un comité de sauvegarde sera créé en 1911 pour préserver le village et son histoire et en faire un lieu de visite touristique. Aujourd’hui, Pérouges abrite environ 1600 habitants et accueille des tournages de films et téléfilms de temps à autre !





Hormis les tournages et les touristes, le petit village accueille aussi de nombreuses manifestations tout au long de l’année comme le marché de Noël à venir ou des petites fêtes médiévales. Pour en savoir plus, je vous conseille de vous rendre sur le site de la ville, très clair et bien construit.

---

LES VIEILLES ENSEIGNES

Lors de mes nombreuses promenades, j’ai souvent remarqué les vieilles enseignes de boutiques (anciennes ou actuelles) au-dessus des portes. Le petit plus qui permet encore un peu au village de garder son authenticité médiéval. D’ailleurs, n’hésitez pas à pousser les portes des différentes échoppes comme celle de papier artisanal ou l’atelier herbaliste !





Je me souviens très nettement que petite, je traînais mes parents dans les diverses boutiques d’articles médiévaux et je rêvais d’une de ses petites robes longues avec ceinture et longues manches ou d’une tenue de chevalier. Ils n’ont jamais voulu m’acheter ni l’un ni l’autre, mais je me souviens d’avoir reçu un joli collier avec une elfe, que j’ai toujours d’ailleurs !

---

LA GALETTE DE PEROUGES

L’autre tradition à respecter lorsque l’on vient à Pérouges, c’est de goûter à la célèbre Galette de Pérouges, une tarte toute simple au sucre mais tellement bonne. La recette actuelle de la tarte a été créée vers 1912 par Marie-Louise Thibault lors de sa reprise de l’Hostellerie du Vieux Pérouges, située sur la place principale du village (il s’agit probablement d’une ancienne recette locale, qui a été réadaptée).

Vous pouvez la déguster sur place dans l’un des restaurants du village ou emmener votre part lors de votre promenade. Et puis pourquoi ne pas en ramener aussi pour plus tard pour les plus gourmands ?  Et pour ceux qui ne peuvent se rendre sur place, vous pouvez trouver LA recette de la galette sur le site de la ville. Alors, à vos fourneaux ! 






Pour ma part, j’ai décidé de m’attabler pour en déguster une part sur la terrasse du restaurant Le Relais de la Tour (j’ai aussi testé il y a quelques années en famille le restaurant de la fameuse Hostellerie citée ci-dessus) pour ainsi profiter encore au maximum de ce beau soleil d’automne et des quelques 24° de cet après-midi là, avant de redescendre vers Lyon.

---

RANDONNER AUTOUR DE PEROUGES

Si, lors de votre passage à Pérouges, vous souhaitez aussi faire une petite randonnée, il faut savoir que le village est le départ de quatre sentiers balisés dont la durée va de 40 minutes pour le court, à 2h30 pour le plus long. Là encore, le site officiel est votre meilleur ami ;)

Je n’avais pas beaucoup de temps avant de retourner sur Meximieux, mais j’en avais suffisamment pour m’attaquer au chemin bleu, le plus court. Une partie du chemin serpente autour de la cité et permet de la découvrir avec une autre perspective. J’ai aussi pu admirer les belles couleurs des feuilles d’automne, une saison parfaite selon pour découvrir Pérouges !



Et puis, il a fallu rentrer à Lyon, ce bel après-midi touchait déjà à sa fin. Je suis rentrée chez moi avec un sentiment de satisfaction et de calme, ravie d’avoir enfin pu retourner voir ce si joli village de Pérouges. J’ai pu profiter du village sans y rencontrer d’ailleurs beaucoup de touristes : un beau lundi d’octobre en somme !

---

COMMENT Y ALLER SANS VOITURE ?

Comme vous commencez à le savoir désormais, je ne conduis pas (je n’ai pas le permis) et pendant des années, j’étais persuadée de ne plus pouvoir retourner à Pérouges. Mais ça, c’était avant que je ne découvre que le village était accessible sans voiture. 

En effet, il vous suffit simplement de prendre le TER à destination d’Ambérieu-en-Bugey depuis la gare de Lyon Part-Dieu, de descendre à la gare de Meximieux Pérouges (environ 30 minutes) puis de rejoindre le village à pied (environ une vingtaine de minutes). Facile, non ?

____________________________

TER jusqu’à Meximieux Pérouges
Puis 20 minutes à pied
____________________________

Voici une petite carte de l’itinéraire que j’ai suivi pour me rendre à pied jusqu’à Pérouges.


---

Qui connaît la petite cité médiévale de Pérouges ?
D’autres petits villages de ce style par chez vous ?



N’hésitez pas à partager, commenter 
et retrouvez-moi sur Pinterest !



A bientôt pour de nouvelles découvertes !
On se retrouve aussi sur Facebook, Twitter ou Instagram ?



Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires

  1. C'est fou qu'à un moment donné le village ne comptait qu'une famille ! Ca doit être un sentiment très étrange de se retrouver seul dans un village entier ! En tout cas, c'est chouette qu'il n'ait pas été abandonné parce qu'il a l'air vraiment charmant :).

    RépondreSupprimer
  2. Waouh comme c'est joli! Des petites villes si charmantes, pas très loin de chez nous! Je prends note pour un futur weekend :)

    RépondreSupprimer
  3. Ça me fait un peu penser à Rochefort-en-Terre, en Bretagne. C'est sublime ! xx

    RépondreSupprimer

RETROUVEZ-MOI SUR INSTAGRAM !

Subscribe

© Mes Petits Carnets - Blog Voyage, Escapades et Bonnes Adresses. Design by FCD.