MAINE-ET-LOIRE | LA LOIRE A VELO ENTRE ANGERS ET BEHUARD

13 sept. 2017 Maine-et-Loire, France

Loire à vélo, Angers

Voici arrivée la suite et fin de mon récit sur mon weekend dans le Maine-et-Loire. Après vous avoir fait visiter la charmante ville d’Angers dans cet article, il est grand temps d’enfourcher une petite reine et de prendre la direction des bords de la Maine, puis de la Loire pour aller jusqu’à Béhuard et retour. Prêt pour une trentaine de kilomètres le long de la Loire à vélo ?


Pour faire cette belle et longue promenade à vélo, je suis allée récupérer mon bolide chez Vert Event (23 rue Paul Bert - 49000 Angers) le jour précédent et l’avais stocké pour la nuit à mon hôtel. Le lendemain, à 9h, j’étais fraîche pour cette journée qui s’annonçait épique. Pourquoi épique ? Car je ne suis pas une grande sportive; même si j’adore faire du vélo, je ne crois pas avoir fait une si longue distance et en solo. Mais j’étais terriblement motivée alors, je me suis lancée !

Pour rejoindre l’itinéraire de la Loire à vélo depuis Angers, rien de plus facile, il vous suffit de suivre les panneaux qui vous guideront tout d’abord de l’autre côté de la Maine, dans le parc Balzac, puis le parc de loisirs du lac de Maine.

_________________________ 

PARC BALZAC ET LAC DE MAINE

Lorsque j’ai traversé les parcs Balzac et du lac de Maine, il était à peine 9h30 du matin et je n’ai croisé que des coureurs et des gens qui promenait leur chien. C’est le genre d’endroit qui donne envie d’emmener son pique-nique et de rester allonger dans l’herbe à lire toute l’après-midi, et peut-être, plus tard, d’aller enfin se rafraîchir dans l’espace de baignade aménagé (possible uniquement durant une certaine période et selon certaines recommandations à suivre ici).

Loire à vélo, Angers


La belle bête qui m’a accompagnée durant ma journée.



Une fois la base nautique dépassée, vous voilà sorti de la ville et donc les routes du Mainte-et-Loire
s’offrent à vous. Quelle sensation d’incroyable liberté de pouvoir pédaler librement, sans la contrainte d’une voiture, avec le vent qui vous fouette le visage, et le loisir de s’arrêter dès que votre appareil photo vous démange un peu !

_________________________

BOUCHEMAINE

Pour la seconde étape de balade le long de la Loire à vélo, je prends donc la direction de Bouchemaine, je n’ai pas de carte sur moi, mais il n’y a en effet pas plus facile : c’est tout droit, il suffit de longer la Maine, qui se jette un peu plus loin dans la Loire (même si, il vous est possible, je pense d’éviter Angers et de continuer uniquement le long de la Loire).

J’arrive à Bouchemaine sur les coups de 10h30 environ, je me souviens avoir entendu la petite église du village sonner le début de la messe. J’aurai aimé entrer dans l’église, mais je ne vais pas les déranger et décide donc de poursuivre ma déambulation solitaire dans les ruelles paisibles.

Loire à vélo Bouchemaine


Loire à vélo Bouchemaine



C’est jour de marché en bord de Maine, et je m’attarde également à humer les parfums des différents produits proposés avant d’enfourcher de nouveau ma bicyclette (j’adore ce mot !) et de poursuivre mon chemin le long de la Loire cette fois, pour rejoindre Savennières et Béhuard.

_________________________

LES BORDS DE LA LOIRE

Plus l’heure avance, plus je croise de gens sur les routes : toujours des coureurs et des promeneurs de chien; mais aussi d’autres cyclistes, quelques randonneurs et de nombreuses familles venus à vélo profiter de cette incroyable itinéraire et de la douceur d’un dimanche de Juillet.

Je m’attarde souvent le long de la route pour prendre des photos, observer les papillons et les lézards ou tout simplement profiter du paysage qui m'entoure. Comme par exemple, de cette longue « avenue » bordée d’arbres que l’on croirait sortie d’un film fantastique (ne me dites pas Games of Thrones, pitié !).




Loire à vélo Angers


Je croise aussi d’un détour d’un morceau de chemin de nombreux kayakistes et j’écoute le clapotis de l’eau quand il plonge leurs pagaies dans la Loire. Mes jambes commencent doucement à me faire sentir qu’il serait grand temps de faire une pause prolongée pour marcher un peu. C’est qu’elles n’ont pas du tout l’habitude de ce genre d’effort ! Les malheureuses !

_________________________

BEHUARD

Normalement, mon programme me disait de m’arrêter à Savennières, or je suis déjà un peu en retard et je décide donc de poursuivre vers Béhuard, dont j’ai beaucoup entendu parler, suite à l’émission le Village Préféré des Français (sélection de 2015 ou 2016, je ne sais plus).

J’attache alors mon vélo aux endroits prévus à cet effet (il doit y en avoir deux pour environ une dizaine de vélos dans tous le village) et vais me promener tranquillement dans les ruelles fleuries de ce si charmant village. Je repère de nombreuses petites échoppes et cafés dans lesquels je me serais bien arrêtée si je n’avais pas d’ores et déjà une réservation ailleurs !

Je prends même le temps de m’assoir sur un banc, non de la petite place principale du village pour lire un peu et me détendre avant de repartir, en croisant très fort les doigts pour arriver à mon lieu de déjeuner avant la pluie qui menace.







Je n’ai passé qu’environ une petite heure à Béhuard, mais j’ai eu un tel coup de coeur pour ce petit village fleuri aux maisons de pierre et de tuffeau, que j’estime (oui, oui) que si jamais vous passez dans le Maine-et-Loire, avec La Loire à vélo ou en voiture, vous devez absolument vous y rendre aussi !

_________________________

⚠️ Où manger ? 

Sur le chemin du retour vers Angers, je me suis arrêtée déjeuner dans un café sur les bords de Loire, un café dont le nom m’était destiné : le café des Piplettes ! Une cuisine simple, fraîche et délicieuse, faite avec de bons produits locaux, des Piplettes souriantes et bavardes (on a bien discuté avec Tiphaine, l’une des deux propriétaires, dont le prénom s’écrivait comme le mien !); un moment agréable avec vue sur la Loire.


> Le café des Pipelettes <

Place Ruzebouc
49080 Bouchemaine


_________________________

C’était pour moi la première fois que je faisais un aussi long trajet en vélo et mes cuisses s’en sont rappelées pendant presque une semaine, mais j’étais tellement fière de ces 33km effectuées et heureuse d’avoir vu tous ces beaux paysages, que j’en ai bien vite oublié mes courbatures. Je rêve maintenant de refaire un petit bout de cette Loire à vélo et pourquoi pas visiter Chambord  et d’autres châteaux du côté du Centre ?


Qui connaît la Loire à vélo ? Avez-déjà suivi ce genre d’itinéraire ?
En avez-vous envie ?



Epinglez-moi sur Pinterest et retrouvez moi ici !
N’hésitez pas à partager et commenter :)




A bientôt pour de nouvelles découvertes !
En attendant, on peut se retrouver sur Facebook, Twitter ou Instagram !



*Reportage fait pour l’Office du Tourisme d’Angers
Merci à eux pour cette belle opportunité !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires

  1. Ah c'est une bonne expérience! ça me rappelle mon week-end dans la Loire, il y a vraiment des petits villages très mignons (https://thecosmicsam.com/2017/08/20/3-jours-a-la-decouverte-des-chateaux-du-val-de-loire/)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je vais aller voir ça tout de suite ! J’ai adoré ma première expérience sur la Loire, à vélo c’était vraiment original en plus (même si mes cuisses étaient des vrais blocs de béton le lendemain 😂)

      Supprimer
  2. c'est une super façon de découvrir une région, d'autant plus quand on ne conduit pas ..je viendrais bien avec toi vers les châteaux de la Loire : )

    RépondreSupprimer
  3. Une bien jolie promenade, j'enfourcherais bien une petite reine pour profiter des derniers jours de l'été dans cette belle région !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est une région terriblement agréable à vélo et vraiment bien aménagée, même pour les non sportifs comme moi !

      Supprimer

RETROUVEZ-MOI SUR INSTAGRAM !

Subscribe

© Mes Petits Carnets - Blog Voyage, Escapades et Bonnes Adresses. Design by FCD.