ITALIE | LES 6 LIEUX LES PLUS TOURISTIQUES DE VENISE

21 avr. 2017 Venise, Italie


L'heure du premier article officiel sur Venise est arrivée, et avant de m'enfoncer dans ses ruelles et ses superbes îles, je voulais vous présenter la Venise des touristes, celle de nos clichés (qu'on les aime ou pas), selon 6 lieux incontournables de la Sérinissime. 


La plupart des touristes de passage à Venise n'ont guère le temps de voir plus que ces 6 lieux car ils ne passent souvent (pas tous) qu'une journée, voire même quelques heures, dans la ville, d'où l'obligation de maximiser le temps. Pour ma part, j'ai toujours été un peu allergique aux endroits bondés, aux foules; je préfère ces petites ruelles perdues où l'on ne trouve personne ou presque, ces lieux un peu secrets et "en dehors des sentiers battus".

Mais à Venise, difficile de ne pas aller visiter le Palais des Doges, passer sur le pont du Rialto ou admirer la beauté du Grand Canal... Alors, de bonne grâce, je me suis pliée à la tradition !

-----

PIAZZA SAN MARCO

Il s'agit là probablement de l'une des places les plus célèbres au monde avec la place Tian An Men et la place de la Concorde (cocorico !). C'est bien simple : elle représente presque la ville à elle toute seule. Et près de cette fameuse place, vous trouverez un autre lieu emblématique de Venise : le pont des soupirs (que vous traversez en visitant le palais des Doges).

C'est également sur cette place (la seule à porter ce nom à Venise, les autres sont des campos) que vous pourrez visiter la basilique Saint-Marc, le campanile, les musées (Correr ou Fortuny) ou la bibliothèque.




Avis aux agoraphobes : cette place est presque tout le temps bondée sauf tôt le matin, ou le soir, elle devient d’ailleurs magnifique quand le soleil se couche ou la nuit, avec ses lumières. Avec ma maman, nous avons particulièrement aimé un soir, où rentrant à notre hôtel (non loin de la place, dans le quartier de Castello), nous sommes passées devant le café Florian et son petit orchestre symphonique. Quel moment hors du temps !

Tarifs : L’accès à la place est gratuit
Accès : Arrêt San Zaccaria

-----

LE PALAIS DES DOGES

Ma famille et moi avons toujours aimé l’Histoire, alors visiter un château fait partie de ces quelques incontournables lorsque nous voyageons dans des villes dans lesquelles il y en a. Alors, c’est tout naturellement, que nous avons réservé en ligne nos entrées pour le Palais des Doges (les billets Museum Pass qui nous ont également permis d’entrer dans le musée Correr et la bibliothèque)

Construit vers 1340, ce palais fut la résidence principale des Doges jusqu’à la chute de la République de Venise en 1797. A l’intérieur, vous aurez l’occasion d’y admirer de grandes fresques peintes par les plus grands artistes vénitiens (de naissance ou d’adoption) comme le Tintoret ou Véronèse. Et bien etendu, le palais abrite aussi les anciennes prisons, accessibles via le Pont des Soupirs.




Le Palais des Doges est un lieu très impressionnant, de par la taille des pièces intérieures comme celle du trône ou du conseil, mais aussi par l’incroyable histoire qu’il renferme. On croirait presque pouvoir croiser à un tournant tous les illustres personnages qu’il a vu passer comme Casanova ou l’impératrice Sissi. Ah, si les murs pouvaient parler, ils en auraient beaucoup à dire !

Tarifs : 20€ avec le Museum Pass (dispo sur le site de la ville)
Accès : Arrêt San Zaccaria

Plus d’infos >> ici

-----

LA BASILIQUE SAINT-MARC

La basilique Saint-Marc est, de l’extérieur, un imbroglio de styles architecturaux différents quasiment impossibles à démêler pour un amateur : des coupoles, du marbre, des croix, des mosaïques, des arches de pierre... Et pourtant, le tout demeure assez harmonieux. Et l’intérieur est encore plus étonnant et riche de mosaïques dorées et de peintures !

Mais saviez-vous qu’il avait fallu presque 800 ans pour achever le monument que l’on a désormais sous les yeux ? Ce projet fou de construction a débuté vers 828, lorsque des marchands ont ramené d’Egypte des reliques de Saint-Marc. A l’époque il ne s’agissait que d’une petite église, avant de commencer des travaux pharaoniques vers 1094.




Comme vous le savez désormais (depuis cet article sur la Giralda de Séville), je ne crois pas en Dieu, mais j’aime beaucoup visiter les lieux de cultes pour le calme et la sérénité qui y règne. Celui n’a pas fait exception. J’ai également adoré pouvoir me rendre sur les toits (en payant 4€ de plus) pour pouvoir admirer la Piazza San Marco en prenant un peu de hauteur.

Tarifs : entrée libre + 4€ pour l'étage
Accès : Arrêt San Zaccaria

-----

LES CANAUX & LES GONDOLES

Ah que serait Venise sans ses canaux et ses gondoles ? Il est vrai que ces petites venelles ont beaucoup de charme, et que se déplacer en bateau, c’est beaucoup plus classe que la voiture. Et elles sont encore plus agréables lorsque l’on s’éloigne un peu (quelque minutes à peine) des rues touristiques : on y rencontre les vénitiens faisant leurs courses ou allant au travail, quelques chats et chiens et quelques petites boutiques.

Certains départs pour des promenades en gondole s’effectuent aussi dans certaines ruelles. Ma mère et moi n’en avons pas fait à cause du prix : 80€ pour à peine 1h de promenade... Ca décourage quand même rapidement le portefeuille, Venise  !




Je crois que j’aurais pu errer dans ces ruelles assez longtemps sans me lasser, même si je doute que j’aurais réussi à retrouver mon chemin sans carte : c’est un vrai labyrinthe, dans lequel il est facile de se perdre, à mon plus grand bonheur :)

Accès : partout dans Venise !

-----

LE GRAND CANAL

A Venise, il n’y a pas de routes et encore moins d’autoroutes; mais le Grand Canal pourrait se rapprocher d’une grande avenue telle les Champs-Elysées à Paris : une artère dans laquelle bouchonnent les vaporettos, pleine de touristes, de boutiques et de restaurants. Pleine de vie aussi !

Le long du Grand Canal, vous pourrez admirer les plus beaux palais vénitiens et pour cela, je vous conseille de prendre la ligne n°1 du vaporetto qui longe le canal sur près de 3,5 km : le spectacle est magnifique !




Encore une petite astuce pour découvrir le Grand Canal, mais sans dépenser un centime cette fois : grimper tout en haut du centre commercial Fondaco dei Tedeschi (à deux pas du pont du Rialto), la vue est magnifique sur le canal d’un côté et sur les toits de Venise de l’autre. Je remercie d’ailleurs bien fort Lucie pour le bon plan.

Accès : Arrêt Rialto / tout le long de la ligne n°1

-----

LE RIALTO

Dernier arrêt de mon article des lieux les plus touristiques de Venise : le célèbre pont du Rialto. Vu et revu dans de nombreux films, on ne le présente plus. Il est devenu, comme la Piazza San Marco, l’un des grands symboles de la ville. Ce pont est lui aussi plus que vivant car il abrite de nombreuses petites boutiques (cf. deuxième photo ci-dessous).

Le pont a coûté à l’époque près de  250 mille ducats, ou environ 19 millions d’euros et selon la légende, seul l’aide du diable aurait permis de l’achever, lors de sa construction au XVIème siècle. J’adore ce genre de petite anecdote un peu magique (mon côté Harry Potter, j’imagine).




Malgré le monde constant (difficile de se poser ne serait-ce que quelques minutes...), ce pont est une vrai prouesse et donc, un incontournable surtout au coucher du soleil; sur le Grand Canal, c’en est presque magique, l’oeuvre du Diable peut-être ;)

Accès : arrêt Rialto 

----

Ces lieux sont certes les plus touristiques de Venise, mais il faut tout de même bien reconnaître qu’ils sont magnifiques. Même si ce sont souvent dans ces quartiers que la ville a un perdu de son âme... Mais heureusement, Venise ne s’arrête pas à ça, et il ne faut surtout pas hésiter à aller se promener hors des ruelles les plus fréquentées pour découvrir de vrais petits coins de paradis et, ce sont ceux lieux-là (mes préférés) que je vous ferai découvrir à partir de la semaine prochaine.

Qui connaît Venise et ces lieux touristiques ?
Si oui, qu'en avez-vous pensé ?
Dites-moi tout !


Vous aimez Pinterest ? Ca tombe bien, moi aussi et vous pouvez me retrouver ici et épingler cette image si vous avez apprécié mon article et souhaitez le partager avec d’autres :)



Rendez-vous sur Hellocoton !


8 commentaires

  1. Ahhhhh l'Italie ! Ça m'a toujours fait rêver, et je n'y suis jamais allé... Un peu loin des USA malheureusement, peut-être un jour en rentrant en France.
    Tes photos sont sublimes, cette ville a un charme fou ! Venise m'attire depuis longtemps mais en même temps j'ai une petite crainte quand je pense à cette ville : la foule, du bruit... ce n'est vraiment pas mon truc ! D'ailleurs je suis impressionnée par tes photos qui ne font pas ressortir cette image, mais qui ont un côté presque paisible :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie Zoey :)
      J’adore l’Italie, j’ai dû m’y rendre au moins 4 ou 5 fois et je ne m’en lasse toujours pas. Les premières fois, j’ai eu la chance d’y aller avec le collège et ma classe de latin !

      J’ai essayé de cadre de manière à ce que peut de touristes apparaissent... Et magie !

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais visité Venise mais j'ai toujours gardé l'idée dans un coin de ma tête! Je t'avoue que je n'étais pas très au fait des noms des lieux les plus touristiques! Mais ça m'a l'air très joli, je note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Venise est très belle mais très touristiques et certains quartiers comme ceux décrits ici en perdent un peu leur âme. L’idéal est de s’y rendre hors saison pour profiter d’une ville un peu plus tranquille.

      Supprimer
  3. Merci Zoey, bel article on a maintenant hâte de découvrir les lieux les moins touristiques de venise et les plus secrets ! Pour info il y a en ce moment une superbe exposition à la fondation pinault sur la pointe de la douane !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, mais je m’appelle Tiphaine ;)
      Ils arrivent, même si en 3 jours, je n’ai pas eu le temps de découvrir tous les secrets de la Sérénissime. Une bonne raison de revenir !

      Supprimer
  4. Moi aussi j'ai tendance à fuire les points touristiques et privilégier les coins un peu perdus dans une ville, et à Venise, ce n'est pas si dur à trouver (du moins en janvier). D'ailleurs je crois que sur mes photos, on ne voit que le Rialto :D Non pas que je ne visite pas du tout les coins touristiques, mais je ne m'y attarde tellement pas que souvent je zappe de ne serait-ce que les photographier, aussi parce que même si la photo est bien plus qu'une passion pour moi, je n'ai pas ton talent pour rendre jolis même les endroits les plus surpeuplés ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c’est très gentil ! Mais je pense que j’ai eu beaucoup de chance en matière de cadrage, et puis, en hiver, il y a forcément moins de monde que pendant la belle période :)

      Supprimer

RETROUVEZ-MOI SUR INSTAGRAM !

Subscribe

© Mes Petits Carnets - Blog Voyage, Escapades et Bonnes Adresses. Design by FCD.