Mes Petits Carnets - Tous droits réservés. Fourni par Blogger.

TRIANA, LE QUARTIER BOHEME DE SEVILLE


Après le Metropol Parasol et le superbe Real Alcazar; aujourd'hui, j'ai décidé de vous gâter et de vous emmener dans mon quartier coup de coeur de Séville : la jolie Triana. Avec ses ruelles typiques, toute cette vie qui fourmille à chaque coin de rue, elle a un petit côté très bohême qui m'a tout de suite séduite. On y va ?

Pour rejoindre ce charmant quartier, il vous suffit de traverser le Puente de Isabel II qui enjambe le canal Alfonso XIII, et qui rejoint plus loin le fleuve Guadalquivir, et qui divise Séville en deux. Ce pont en lui-même est à voir avec ses jolies lampadaires et ses arches en fer forgé que l'on voit depuis les rives.

C'est également non loin de ce pont que partent les bateaux effectuant des croisières courtes (entre 2h et une après-midi complète) sur le Guadalquivir. A l'origine, c'est pour cela que nous avions choisi de nous rendre dans ce quartier, mais nous avons un peu trop traîné dans un joli café et avons décidé de rester et de nous promener. Et nous avons bien fait !






En arrivant de l'autre côté du pont, nous avons décidé sur un coup de tête de nous arrêter prendre un verre dans la petite tour jaune que vous pouvez aperçevoir sur la photo (ci-dessus). Qu'il est agréable de siroter un bon thé glaçé tout en écrivant quelques cartes postales avec vue sur le canal en contrebas... Un petit bonheur simple qui permet de profiter à fond d'un quartier aussi agréable que Triana !

Pour la peine, cette adresse m'a tellement plu que vous la laisse aussi :

EL FARO DE TRIANA
Puente de Isabel II / Puente de Triana

Tarifs : environ 2€ le verre de thé glacé bien frais
Il est aussi possible d'y déjeuner / dîner







Une fois ce petit moment de détente passé, nous avons choisi de déambuler au hasard dans les ruelles avec la carte de la ville rangée et le nez en l'air pour profiter des jolies façades colorées (presque souvent des couleurs chaudes) et de la douceur de l'air. 

Le quartier de Triana se prête tout à fait à ce que l'on appelle le slow travel, autrement dit l'art de prendre son temps en voyage, au lieu de courir de visites en visites. Pour ceux qui souhaiteraient découvrir ce nouveau concept, je vous invite à aller lire ce très bon article qui en parle.






Néanmoins, pour ceux qui souhaiteraient tout de même visiter quelques petites choses dans ce quartier, vous pouvez vous rendre à l'église Santa Ana (ci-après) dont la construction a débuté au XIIème siècle, mais qui s'est poursuivi jusqu'au XVème. Malheureusement pour nous, elle était fermée le jour où nous sommes passées.

Tout comme le Mercado de Triana, le célèbre marché de Triana, apparement très réputé. Décidément ! Vous le trouverez au Puente de Isabel II.






Oh un petit curieux à la fenêtre !

La promenade dans Triana est assez rapide et s'effectue facilement en une ou deux heures. Mais pour mieux en profiter, je ne peux que vous conseiller de choisir un petit café le long du canal et de profiter tranquillement des rayons du soleil. A l'heure espagnole ;) 

D'ailleurs, cela doit être un endroit magique pour admirer le coucher de soleil (oui, j'ai un truc avec les couchers de soleil !). 




Malgré le fait que nous n'avons pas pu visiter l'église et le marché, nous avons passée un bel après-midi dans les jolies ruelles ombragées et si vivantes de Triana, qui fut un véritable coup de coeur pour moi au même titre que le Real Alcazar. N'hésitez pas, vous aussi, à aller vous y perdre lors de votre passage à Séville !

---

Cette promenade douce dans Triana vous a-t-elle plu ?
Qui connaissait déjà ? Qui a envie de s'y rendre ?



Rendez-vous sur Hellocoton !



2 commentaires

  1. Ce quartier est très sympa ! J'aime beaucoup les balcons envahis de verdure ! :D xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce genre de balcons est assez répandu à Séville et dans toute l'Andalousie apparement ! Et dans ce quartier en particulier.
      C'est d'ailleurs l'un des petits détails qui fait son charme ;)

      Supprimer