Mes Petits Carnets - Tous droits réservés. Fourni par Blogger.

SEVILLE : LE METROPOL PARASOL AU COUCHER DU SOLEIL


Pour ce premier véritable article de 2017, je vous emmène à Séville (après mon aperçu lisible ici), la belle capitale andalouse que j'ai eu la chance de découvrir avec (et grâce) à une amie au mois d'Octobre dernier. Le premier endroit que nous avons visité ici, c'est le Metropol Parasol appelé aussi le champignon, une grande structure moderne avec une vue incroyable sur les toits sévillans, surtout au coucher du soleil !

Nous avons atterries à Séville un mardi vers 17h et le temps de récupérer notre appartement proche du centre ville, il était déjà presque 19h lorsque nous sommes sorties pour découvrir enfin notre quartier, dîner et nous promener. Après avoir dégusté un très bon burger, nous avons déambulé complètement au hasard des ruelles, suivant un peu le flot de gens pour arriver sur la Plaza de la Encarnacion avec ce fameux Metropol Parasol

Il était presque 21h et l'endroit grouillait encore de monde : des jeunes en train de jouer au basket, des couples se promenant, des touristes, des enfants pendant un cours de patins à roulettes... Une foule joyeuse et bigarrées au pied d'un monument qui ressemble beaucoup à des alvéoles d'une ruche ou à une gaufre belge, plus qu'à un champignon !






Le hasard fait quand même parfois bien les choses, puisque nous avions prévu de nous y arrêter durant notre séjour, bien que pas aussi tôt. Mais peu import, puisque c'est encore ouvert ! Avec le soleil qui commençait à se coucher, nous nous sommes dits que la vue depuis le chapeau du champignon sur la ville devait être à couper le souffle et c'était le cas...

Pour vous rendre, en haut, il vous faudra d'abord débourser 3€ par personne et prendre un ascenseur qui vous mènera sur la structure (les escaliers étant inaccessibles au public, sauf en cas de danger). Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi visiter les ruines romaines à sa base, l'Antiquarium, découvertes lors de la première phase de construction du monument. Puis, hop ! On monte !






Et vous voilà arrivé tout en haut du Metropol Parasol avec Séville à vos pieds... Magique, n'est-ce pas ? Avec les couleurs d'un soleil qui se couche en prime. Malgré l'heure tardive pour un jour de semaine, il y a quand même un peu de monde à se promener sur la plateforme supérieur, mais apparement considérablement moins qu'en pleine journée. Nous pouvons nous accouder tranquillement aux barrières et observer le magnifique spectacle que nous offre le ciel ce soir-là.

Pour la petite histoire, le Metropol Parasol est une structure presque entièrement en bois de 28m de haut créé par Jürgen Hermann Mayer et inauguré en 2011. A l'origine la place sur laquelle il est construit, abritait le marché local mais il fut complètement démoli en 1978, puis laissé à l'abandon jusque dans les années 1990 pour y bâtir un parking. Mais la découverte des ruines interrompit le chantier et pour le préserver, il fallut repenser à un projet différent. Celui du Metropol Parasol fut choisir parmi 65 autres !






Le sommet du monument abrite aussi un café restaurant dans lequel vous pourrez vous arrêter en cas de petit creux, mais si nous avons trouvé les prix pratiqués un peu trop chers. Mieux vaut attendre d'être redescendu dans les ruelles de Séville pour aller déguster quelques excellentes tapas !

Au lieu de grignoter, promenez-vous sur le chemin prévu à cet effet et qui offre une vue à 360° sur la ville et sur ses toits. C'est là que l'on commence à comprendre pourquoi de nombreuses villes d'Andalousie sont dites blanches ! J'ai également adoré observer les gens sur la place en contrebas, ou ceux sur la plateforme : le nombre de perches à selfies est démesuré ! Vous y croiserez peut-etre aussi des couples de jeunes mariés venus prendre leur photo ;-)






Reparlons un peu histoire, enfin plutôt architecture. Le Metropol Parasol est composé de 6 piliers "parasols" en forme de champignon (même si je ne suis toujours pas d'accord). Ils sont sensés rappelés aux visiteurs la cathédrale de Séville (je vous y emmènerai plus tard). Le tout recouvre près de 11 000 m2  et comporte 5 niveaux : au sous-sol, l'Antiquarium; au niveau de la rue, un marché couvert; au-dessus, la Plaza Mayor; dans les deux parasols centraux se trouve le restaurant; puis sur les chapeaux la fameuse promenade.

Je vais arrêter avec mes explications que vous ne retiendrez sûrement pas (un peu comme moi en fait, puisque j'ai relu ça dans mon guide) en vous disant que cette promenade fait environ 250 mètres, alors n'hésitez pas à en faire le tour !




J'en finis là pour la découverte du Metropol Parasol, que je ne peux que vous conseiller au coucher du soleil avec toutes les lumières de la ville qui s'allument doucement, surtout que le lieu est ouvert jusqu'à 22h30 entre le dimanche et le jeudi, puis jusqu'à 23h le week-end, profitez-en !


INFOS PRATIQUES :

METROPOL PARASOL
Plaza de la Encarnacion

Tarifs : 3€ pour tous
Accès : à pieds ;-)


----

Qui connaît Séville et ses célèbres champignons ?
Qui a envie d'y aller ? 
J'espère que vous avez d'en voir plus sur la ville !



Rendez-vous sur Hellocoton !



2 commentaires

  1. Olala c'est magnifique d'en haut, je ne pensais pas tu vois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est superbe avec la vue incroyable à 360° sur la ville ! J'étais bouche bée :o

      Supprimer