LYON | L’EXPOSITION ANTARCTICA AU MUSEE DES CONFLUENCES

5 déc. 2016 Lyon, France


Ce n'est pas la première fois que je vous emmène visiter le musée des Confluences de Lyon, et vous pouvez d'ailleurs (re)lire mon précédent article sur la collection permanente en allant ici. Mais cette fois-ci, je suis allée voir l'une des expositions temporaires intitulée Antarctica, sur une expédition menée sur le continent gelé à la rencontre de la faune locale. Une merveilleuse plongée sous la banquise et une belle découverte de ces vastes étendues blanches !

Lorsque vous achetez votre billet au musée, vous avez accès au musée dans son ensemble, collection permanente et expositions temporaires au même prix. Vous pouvez néanmoins ne visiter que l'un ou que l'autre : les expositions temporaires se trouvent au 1er étage et les permanentes au 2ème. Alors pour Antarctica (visible jusqu'au 16 avril 2017), direction le premier étage !

Aux origines premières de cette exposition, il y a une expédition polaire inédite menée par le réalisateur Luc Jacquet (La Marche de l'Empereur) avec, entre autres, les photographes Vincent Munier et Laurent Ballesta. Antarctica retrace donc cette expédition ainsi que les films et photographies qui en ont découlée. Vous vous retrouverez plongé au coeur même du continent blanc !





Lorsque que vous pénétrez dans cette première salle, vous vous retrouvez tout de suite immergé dans la salle de recherche du bateau utilisé pour l'expédition : des carnets de notes, des ordinateurs, des combinaisons de plongée, des caisses de matériel... Et des bruits de la glace et du vent ! Il s'agit du vestiaire, l'endroit dans lequel se retrouve les équipes pour se préparer aux différentes sorties.

Puis une fois passé cette pièce, direction la banquise pour d'abord observer un peu les animaux plonger pendant que vous, vous préparez doucement à les suivre. Prêts ? Allez à l'eau ! 





Dans une nouvelle salle, vous voilà enfin sous la glace avec un petit film de plongée en compagnie des manchots, mais vous n'en êtes qu'à la première étape, l'échauffement. En attendant, installez-vous bien confortablement et observez le ballet si gracieux de ces animaux sous l'eau, et qui semblent pourtant si patauds sur la terre ferme.

Quand vous êtes fin prêts à vous enfoncer un peu plus profondément sous la banquise, passez dans la salle suivante. La lumière se fait plus rare, plus basse; cette douce couleur violette donne à la pièce une impression presque fantasmagorique. Cette pièce vous proposera d'ailleurs d'observer trois plongées exceptionnelles en passant votre tête à travers les gros trous (signifiant les bulles d'airs) : des couleurs, des endroits, un univers incroyable vous tend les bras ! Sur les murs, maintes explications sur cette faune et cette flore si particulière vous sera fournies ainsi que de magnifiques photographies.




Enfin, il est temps de remonter à la surface et d'observer les magnifiques clichés que votre équipe en surface a pu capturer et de vous laisser porter par ces incroyables clichés. N'oubliez pas non plus, encore une fois, de lire les annotations sur les murs, elles vous éclaireront sur les comportements de ces différents animaux.

Vous êtes désormais prêts pour pénétrer dans la dernière salle de l'exposition : une salle dotée d'écrans géants sur 360°, vous offre un regard inédit sur la banquise en compagnie des animaux qui la peuplent. Installés sur des oeufs (boules de neiges ?), ce paysage si hostile et pourtant grouillant de vie s'offre à vous de manière totale. Sentez-vous le vent sur votre visage ? Entendez-vous la glace craquer ? Les animaux plonger ? Dans cette salle, tout est possible, alors imaginez !




Il est temps de revenir désormais à la réalité, mais comme vous vous en doutez, je suis ressorti de cette magnifique exposition des rêves plein la tête et des étoiles plein les yeux. J'ai presque eu l'impression d'avoir participé à cette expédition et j'ai encore mieux compris pourquoi l'Antarctique, ce continent magnifique, doit être préserver à tout prix.

Pour rester un peu de ma bulle, je suis montée sur le toit du musée pour la première fois. Pourquoi j'ai eu cette idée folle (un jour d'inventer l'école) ? Tout simplement en voyant des gens en redescendre. Pour cela, il vous suffit de suivre la pente montante, puis des escaliers et vous accéderez au toit à une vue incroyable sur tout Lyon. Vous y trouverez également un petit café pour vous restaurer tout en profitant du spectacle de la ville qui s'étend à vos pieds.



Vous l'aurez compris, j'ai passé un très bel après-midi à déambuler dans cette superbe exposition temporaire qui vaut mille fois le détour. Lyonnais, ou visiteurs de passage, je ne peux que vous la recommander, vous ne serez pas déçu de la visite ! Cette exposition a tellement plu qu'elle a été prolongée jusqu'au 16 avril 2017 !

INFOS PRATIQUES

Accès : Tramway T1 - Arrêt Musée des Confluences // Bus C7, C10, 15 et 63 - Arrêt Musée des Confluences

Tarifs : 9€ (tarif plein) - 6€ (adulte à partir de 17h) - Gratuit (dans certains cas)


----

Tenté par cette exposition ? La connaissez-vous déjà ? 
Connaissiez-vous déjà le Musée des Confluences ?





Rendez-vous sur Hellocoton !




4 commentaires

  1. J'aime beaucoup le thème de cette expo temporaire ! Tu as dû t'éclater à voir tout ça. xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré ! Une véritable gamine :D
      Entre les images, les vidéos, les sons... Je ne savais plus où donner de la tête !

      Supprimer
  2. Ohlala, ça a l'air magnifique, cette expo ! Le musée des COnfluences est vraiment un endroit fabuleux. Merci pour la belle découverte, je n'aurai pas le temps d'y aller avant le 31/12, mais j'en ai eu un petit aperçu grâce à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais bonne nouvelle ! L'exposition a été prolongée jusqu'au 16 avril 2017 !! Tu pourras peut-être aller la voir quand même ? ;)

      Supprimer

RETROUVEZ-MOI SUR INSTAGRAM !

Subscribe

© Mes Petits Carnets - Blog Voyage, Escapades et Bonnes Adresses. Design by FCD.