Mes Petits Carnets - Tous droits réservés. Fourni par Blogger.

WIMEREUX, CHAR A VOILE ET FRONT DE MER


Voici déjà arrivé l'heure du dernier article sur mon beau week-end sur la Côte d'Opale et pour le dernier arrêt, nous avons pris la direction de la ville de Wimereux, à quelques kilomètres de Boulogne-sur-Mer. 

Nous nous y sommes rendus pour une petite introduction au char à voile avant d'aller nous promener sur le front de mer, et de déjeuner dans un restaurant des plus sympathiques. Wimereux est une charmante ville balnéaire aux activités multiples que j'ai beaucoup apprécié. Oui, même le char à voile (sport que je n'avais jamais pratiqué auparavant) !




Si vous vous rappelez bien, je vous avais dis dans cet article que le sport et moi, on n'était pas très copains dans la vie de tous les jours. Alors, oui, au moment de mettre la grosse combinaison pour aller prendre mon premier "cours" de char à voile, je n'en menais pas large. Autant pour le power kite, je n'avais pas peur; mais là, c'était un peu différent : l'instrument roule et ai entrainé par le vent, et il n'y a pas de freins. 

Vous avez bien lu : il n'y a pas de freins. Mais cela ne signifie pas qu'il n'existe aucun moyen de freiner que de traîner ses pieds dans le sable. Il s'agit même d'une erreur. Je vais expliquer. Lorsque vous êtes dans un char à voile, vous dirigez l'engin avec une barre à vos pieds (et donc avec vos pieds) et vous tenez également la corde de la voile. Pour freiner, rien de plus facile en fait : vous relâchez la corde de la voile et le vent n'aura plus aucun effet sur elle.



C'est bien plus facile à maîtriser que cela en a l'air et on s'amuse vraiment, on prend de la vitesse et ça en est véritablement grisant de sentir le vent vous fouetter le visage et l'air iodé de la mer. Tout comme le power kite, être sur une plage aussi belle, ça contribue énormément au plaisir de ce genre de sport !

Après presque deux heures de char à voile, il était temps de ranger les combinaisons. En sortant, il pleuvait et nous sommes allés nous réfugier dans un petit café sur le front de mer, un petit chocolat / café / thé entre les mains en attendant que l'averse passe afin d'aller un peu se promener.






Une demi-heure, nous sommes de retour et la pluie n'est plus qu'un lointain souvenir, même si les nuages gris s'attardent encore un peu, cela ne nous empêche pas d'aller observer de plus près les mystérieuses cabines de plage (celles que vous pouvez apercevoir plus haut) le long de la digue de la station balnéaire.

Il faut savoir que Wimereux est l'une des plus anciennes stations balnéaires de la Côte d'Opale (depuis le Second Empire) et qu'elle est situé au sud du site des Deux Caps. Elle constitue donc un parfait point de chute si jamais vous souhaitez vous rendre dans ce magnifique parc naturel.





Malheureusement, par manque de temps, nous ne pouvons aller visiter l'intérieur de la ville de Wimereux et nous restons donc sur la digue, déjà très longue, puisqu'elle constitue une partie du GR120, appelé aussi la Grande Randonnée du Littoral qui court de la frontière belge à Bray-Dunes à Berck Plage. Une belle promenade, non ?





L'autre chose importante que je tenais absolument à vous dire à propos de Wimereux et de sa digue, c'est qu'ici la mer a tendance a monter très rapidement : c'est simple, en à peine 30 minutes, la plage avait presque complètement disparu. Cette montée est tellement rapide qu'elle en a surpris plus d'un au fil des années.

Le jour où l'on y était, une femme a bien failli elle-aussi être attrapée par les flots, si elle n'était pas grimper sur les rebords du mur légèrement surélevés : elle avait de l'eau jusqu'au genoux et cela montait encore. Alors prenez garde !





Après ces quelques émotions, direction le déjeuner et le meilleur risotto (mimolette et petits légumes, avec une sauce divine) de ma vie dans le restaurant de l'hôtel Atlantic. Tout le monde est ressorti le ventre plein et la mine plus que satisfaite.

________________________

Où manger ?

6 rue Notre Dame
62930 Wimereux

________________________

Et puis l'heure était venue de se quitter, de reprendre le train pour Bruxelles, Lille, Paris ou Lyon pour ma part. La fin d'un beau week-end sur la Côte d'Opale plein de découvertes sportives, amicales et architecturales... 

Encore merci pour tout Marion et Alice de l'office du tourisme du Pas-de-Calais, ainsi que Julie et sa moitié, Clémentine, Gérard, Elise et Werner.

J'espère que cette région vous aura plus et que vous aurez vous aussi envie de la découvrir, elle a tant à offrir ! Pour (re)lire mes autres articles, vous n'avez qu'à cliquer ici !





Rendez-vous sur Hellocoton !





10 commentaires

  1. J'aime aussi beaucoup ce coin de France, j'ai craqué aussi devant ces cabines de plage et j'en avais fait un billet sur mon blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, elles sont superbes ! Surtout quand on aime le bleu :)
      Je vais aller voir ça !

      Supprimer
  2. Pour le char à voile, c'est le même principe qu'un voilier en fait, en ce qui concerne la navigation et le frein (quand tu y penses, il n'y a pas de freins sur un voilier non plus, et tu diriges avec une barre !). J'ai adoré ta série d'articles sur la Côte d'Opale ! xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, à peu de chose près, je pense que c'est la même chose. Après, je n'ai jamais fait de voile !
      Je suis ravie qu'elle t'ait plu, c'est une région magnifique que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir, puis à faire découvrir ;)

      Supprimer
  3. J'ai randonné à côté de Wimereux et j'ai beaucoup aimé le coin, les fracas de la mère, l'endroit est vraiment agréable, entre mer et station balnéaire <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé aussi cette jolie station balnéaire sans chichi et en entourée de nature : la mer, les deux caps... J'adore !

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas cette station balnéaire, mais ça a l'air très joli :)
    Quant au char à voile, tu as été courageuse, pas sûre pour moi de monter dessus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment très jolie comme petite ville et très agréable !
      Courageuse, je ne pense pas, mais j'aurais regretté de ne pas en avoir fait, je n'aurais probablement pas eu l'occasion d'en refaire un jour.

      Supprimer
  5. Ah le char à voile, j'ai envie de tester depuis des années et jamais eu (pris) l'occasion de tester ! :)
    Ca donne envie ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment sympa comme sport, très drôle ! Même si au départ le vitesse peut faire un peu peur.

      Supprimer