Mes Petits Carnets - Tous droits réservés. Fourni par Blogger.

HO36 A LYON


Une fois n'est pas coutume, j'inaugure avec cet article une toute nouvelle catégorie du blog, qui vous sera utile (enfin je l'espère) : mes Hotels Review. Comme ce nom l'indique, je vais vous faire visiter des hôtels dans lesquels j'ai pu séjourner ou que j'ai eu la chance de visiter. 

Et pour le premier article de cette rubrique, on va rester dans ma ville natale de Lyon et direction le HO36, un hostel que j'ai eu le privilège de visiter grâce à la gentille Elodie et dont je suis ravie de vous parler ici. C'est un endroit avec une identité qui lui est propre et un passé que les concepteurs du projet ont souhaité garder pour notre plus grand plaisir. Et c'est grâce à Frank Delafon et Johann Didou qu'il a pu renaître de ses cendres, tout en gardant certains éléments de ce passé. Par exemple, vous pourrez même apercevoir l'enseigne du lieu derrière le bar (photo ci-dessus). On va le visiter ?



Au H ho36, il existe deux types de chambres : les chambres dites collectives qui peuvent accueillir de 4 à 8 personnes (à partir de 25€ la nuit) et environ une douzaine de chambres doubles; le tout réparti sur les cinq étages que compte l'hostel. Nous sommes d'abord parties (un groupe composé uniquement de filles) découvrir les fameux dortoirs.

Pour ma part, je n'ai jamais dormi dans des auberges de jeunesse avec ce genre d'aménagement pour une bonne raison : je déteste la proximité avec des gens que je ne connais pas et j'ai besoin de mon intimité.





Mais l'espace de ces chambres collectives est justement pensé pour des gens comme moi. Je m'explique : une fois sur la couchette, "protégée" du mur en métal du lit, je me suis sentie dans un cocon, tranquille. Pour plus de confort, sous la banquette du lit (plutôt moelleux), se trouve un coffre de métal avec un cadenas, pratique pour bien garder ses affaires à l'abri et il y a assez d'espace pour s’asseoir sur le lit afin de bouquiner tranquillement avant de sombrer dans les bras de Morphée.

Même les objets de décoration sont beaux : de grandes panières bicolores pour mettre ses affaires, de jolies lightbox avec des petites citations, de la literie blanche et douce... Et surtout que l'un des points principaux sur lequel je suis un peu retorse est respecté : la salle de bain. Il y a en effet possibilité d'entrer dans une petite salle de bain privative, plus besoin de sortir de la douche dégoulinante et à moitié nue pour rejoindre la chambre ! Pour une fois, j'irai bien dormir dans un hostel de ce type !




Puis nous sommes allées voir deux chambres doubles et encore une fois, l'espace nous a toutes conquises : une belle chambre bien aménagée et agréable (avec de la moquette au sol qui donne envie d'enlever ses chaussettes), avec des lumières et de la décoration qui mêlent avec brio deux époques. Un peu de moderne par ici, un peu de vintage type années 50 par là. Sans fioriture et élégant.

La salle de bain est basée sur le même plan : grande, spacieuse, sobre et pratique, avec une cabine de douche immense. Le bonheur de la décoration d'intérieur à l'état pur avec des carreaux de ciment noir et blanc ! Pour ce qui est du prix de ces chambres doubles, vous les trouverez à partir de 65€.



Les différentes vues des chambres (collectives comme doubles) sont toutes agréables : tantôt l'église voisine Saint-André, tantôt les toits lyonnais de l'autre et même les tours du quartier de la Part-Dieu. Et pour celles qui donnent sur la rue, aucun risque de nuisance sonore : c'est bien insonorisé (je sais à quel point c'est important pour un hôtel situé en pleine ville).

L'autre avantage de cet hostel est sa situation proche du centre sans pour autant être en plein milieu : le quartier de la Guillotière permet d'accéder rapidement en transports en commun (détails plus bas) à la place Bellecour et au Vieux Lyon d'un côté ou à la Part-Dieu de l'autre.





Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessus, les escaliers de l'hostel sont restés dans leur jus et se prêtaient ainsi parfaitement à la photo en noir et blanc avec leurs murs à la peinture un peu décrépie, la rampe en métal et les lampes de type industriel.




Après cette visite, nous sommes redescendues au bar pour profiter également de cette belle salle lumineuse et agréable, toujours pleine de vie : des gens du coin venus boire un verre tranquillement, ceux qui travaillent avec leur ordinateur, les étudiants et leurs tasses de café... Une foule hétéroclite et joyeuse !

Dans un coin de la salle, vous trouverez également une pile de jeux de société en libre-service pour les longs après-midi pluvieux ou les soirées : Qui Est-ce ?, Dr Maboul, Uno... De bons fous rires en perspective !



Petit détail d'importance : le petit-déjeuner est à 5€ et ouvert à tous. Pas besoin d'être client de l'hostel pour y avoir droit ! Tout comme le brunch (que je rêve de goûter, je vous en reparlerai peut-être) ouvert le week-end jusqu'à 17h, parfait pour les adeptes de la grasse mat' !

Accès 
C11 - Saxe Gambetta / T1 - Saint André
Métro B - Saxe Gambetta / Métro D - Guillotière

Tarifs
Chambres collectives à partir de 25€ / Chambres doubles à partir de 69€
Petit-déjeuner à 5 €

_______________________

36 rue Montesquieu
69007 Lyon

04 37 70 17 03
hello@ho36hostels.com
_______________________



*invitation presse

---

Vous devez comprendre maintenant pourquoi je tenais tant à vous parler de cet hôtel, ce ho36. Avec la décoration épurée et vintage de ses chambres, la douceur de vivre de sa salle principale / bar, il a tout pour vous plaire ! En tout cas, il a su me plaire ;)

Et vous, cet hostel vous a plu ? 





Rendez-vous sur Hellocoton !




4 commentaires

  1. Oui cet hostel a tout d'un grand ! J'ai adoré y séjourner, et on y mange très bien ! Le septième a vraiment de très bonnes adresses maintenant :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord ! Ce quartier est en train de se transformer, pour le meilleur ;)

      Supprimer
  2. Bonjour, juste une petite rectification l'église c'est st André pas St Antoine :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ! Merci beaucoup, c'est corrigé ;)

      Supprimer