Mes Petits Carnets - Tous droits réservés. Fourni par Blogger.

MA SEMAINE DE LA COMEDIE UGC


Comme je vous le disais dans cet article, j'ai été contacté durant le mois d'août par UGC pour obtenir un laissez-passé pour deux personnes valables pour la Semaine de la Comédie UGC. Ce précieux sésame était un cadeau précieux pour la cinéphile que je suis et que vous commencez à connaître.


Pourtant, normalement, les comédies ne sont pas mes séances de prédilection même si quelques unes me tentent de temps en temps. J'ai néanmoins changé d'avis lorsque j'ai vu les films prévus durant cette semaine : des comédies cultes, des films récents coups de coeur et même des avants-premières ! Pour ma part, je suis allée voir trois films, chacun appartenant à l'une de ces trois catégories. Trois, ce n'est pas beaucoup. Pas assez pour moi. J'aurai voulu en voir au moins un de plus, mais l'horaire ne me convenait pas du tout. Dommage.

Pour les trois films que j'ai vus, si vous me suivez sur Twitter ou Snapchat, vous êtes déjà au courant : il s'agissait de The Nice Guys, Victoria et L'Eté de Kikujiro. Et j'avais envie de vous parler de chacun de ces films ici. Une petite critique ? Allez, c'est parti !

---

VICTORIA


Je commence par celui-ci car il s'agit de celui que j'ai le moins aimé des trois. Vu en avant-première avec ma soeur et son copain, J'ai eu beaucoup de mal à accrocher à ce film sur les déboires de Victoria, avocate et maman célibataire incarnée par Virginie Efira. Je ne me suis pas non plus vraiment attaché à aucun des personnages; chose primordiale pour moi quand je vois un film / lis un livre / regarde une série. Bon, hormis peut-être les deux petites filles de Victoria.

Qui plus est, je n'ai pas vraiment compris ce qu'il faisait dans la Semaine de la Comédie, car pour ma part (et ma soeur aussi d'ailleurs) je n'ai pas beaucoup ri. Un peu souri par moment peut-être, mais c'est tout. Certains passages dont je n'ai même pas compris les rires des autres spectateurs. J'imagine que nous n'avons juste pas le même humour. Il faut de tout pour faire un monde.

Malgré tout, il faut savoir aussi que je n'attendais pas grand chose de ce film lorsque je suis allée le voir et qu'il s'agissait plus de la séance par défaut. A l'origine, ma soeur et moi voulions aller voir Ma Vie de Courgette, mais nous n'étions pas libres lors de l'avant-première. Nous nous sommes donc rabattus sur celui-ci. Il sort aujourd'hui, mais je ne vous le conseille pas spécialement, à part pour vous faire votre propre opinion.

♦︎

L'ETE DE KIKUJIRO



Passons maintenant à l'OFNI (objet filmique non identifié) de ma Semaine de la Comédie, et croyez-moi quand je dis que ce film est étrange, il est vraiment étrange. Ma belle-soeur m'avait prévenu de cette bizarrerie venu du pays du Soleil Levant et datant de 1999. Je suis donc arrivée dans la salle avec mon amie Claire, prête à affronter n'importe quoi ou presque. La seule chose que je savais c'est ceci : un enfant, Masao, part à la recherche de sa mère qu'il n'a pas revu depuis qu'il était bébé. Dans son périple, il est accompagné du mari d'une amie de sa grand-mère (vous suivez ?), un homme pour le moins... Etrange.

Je connaissais également autre chose de ce film : sa bande-son écrit par l'un de mes dieux vivants, Joe Hisaichi, LE compositeur des films des studios Ghibli et en particulier de ceux de MONSIEUR Hayao Miyazaki. Le morceau que j'aime tant sert de thème tout le long du film et est absolument magnifique, vous pouvez l'écouter ici. Il me suggérait un film doux, tendre, tout en délicatesse nippone. Et par certains moments, c'est le cas. Par d'autres, c'est juste bizarre. Je ne saurai vous l'expliquer sans vous spoiler. 

Mais contrairement à Victoria, j'ai ri et même franchement, car certains passages sont juste hilarants, même si complètement loufoques (exemple sur la photo ci-dessus). En conclusion, j'ai apprécié ce film complètement barré et tendre à la fois et je vous le conseille.

♦︎

THE NICE GUYS


Je finis avec mon coup de coeur de cette Semaine de la Comédie UGC que j'ai pu voir avec mon grand frère. Et ce n'est pas parce que j'apprécie Ryan Gosling, car physiquement il me laisse plutôt indifférente dans ce film avec sa grosse moustache. Berk. Mais pour son jeu incroyable ainsi que celui de Russel Crow (qui a beaucoup grossi, pour le rôle peut-être ?). Tous les deux incarnent des détectives privés un peu barré chargés de retrouver une jeune actrice de porno disparue. Ajoutez à cela quelques bonnes bagarres, saupoudre le tout à l'ambiance des années 70 et vous obtenez un cocktail assez détonnant !

Ce film a de nombreux points positifs dont je voulais aussi parler ici: une mise en scène sympathique et dynamique, certaines scènes d'empoignades peuvent parfois faire penser Quentin Tarantino. L'enquête en elle-même est également assez intéressante à suivre, et inédite : elle se déroule dans le milieu du film pornographique pour aboutir un genre de pseudo plaidoyer pour la protection de l'environnement. Et il s'agit d'une vraie comédie pendant laquelle mon frangin et moi avons ri, même beaucoup ! Autant  des blagues que des situations cocasses dans laquelle se retrouvent parfois nos deux "héros". Car en effet, les personnages de Ryan Gosling et Russel Crow sont des antihéros avec chacun une grosse faiblesse (l'alcool ou la violence facile) qui vont trouver dans cette enquête sordide une raison pour changer un peu et devenir une meilleure version d'eux-mêmes; entre autre au contact de la fille de Ryan Gosling (jouée par la jeune Angourie Rice). 

Je ne peux donc que vous recommander cette comédie policière hilarante et hors norme. Petit plus aussi pour cette bande sonore seventies absolument magique et Matt Bomer, dans un rôle bien éloigné de celui White Collar (cette série me manque :( ) !

---

Ce fut dans l'ensemble une très bonne Semaine de la Comédie UGC pour moi, même si j'aurai aimé avoir le temps de voir plus de films comme le Dr Folamour, Les Tontons Flingueurs ou Ma Vie de Courgette. Une expérience vraiment sympathique quand on aime le cinéma et les comédies, que l'on souhaite voir des films que l'on a manqués lorsqu'ils étaient à l'affiche, d'en découvrir d'autres... Surtout à 4€ la place (6€ pour une avant-première !) ! Je retentirai avec plaisir l'année prochaine ;)



Parmi ces films, lesquels avez-vous ? Lesquels vous tentent ?



Rendez-vous sur Hellocoton !


Aucun commentaire