LYON | PARC DE LA TETE D’OR #1 LES GRANDES SERRES

7 juil. 2016 Lyon, France

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous devez savoir que la semaine dernière je me suis rendue au parc de la Tête d'Or pour aller me promener dans le superbe Jardin Botanique de Lyon. A l'origine, je ne souhaitais rédiger qu'un seul article mais vu le nombre de photos que j'ai prises là-bas, j'ai préféré le scinder en plusieurs parties afin de partager avec vous un maximum de photos possibles.

Je vous avais déjà emmenés au parc de la Tête d'Or dans un précédent article (que vous pouvez retrouver ici), mais je ne vous avais pas encore présenté le Jardin et ses serres. Cela faisait d'ailleurs au moins une dizaine d'années que je ne m'étais pas rendue dans les serres et j'ai donc profité d'une belle après-midi de semaine (il y a moins de monde) pour y aller.

Aujourd'hui, je vous fais visiter les Serres Principales, celles que vous pouviez déjà apercevoir dans mon article du 31 mai dernier. Les premières ont été construites en bois en même temps que la fondation du parc, en 1857 avant d'être ensuite remplacées en 1880 par celles en fer forgé que l'on connaît actuellement.

 


Je vous parle plus haut de Jardin Botanique de Lyon, car avant la construction du parc, ce Jardin  se trouvait dans l’École Vétérinaire de Lyon depuis 1763 avant de déménager d'abord vers le quartier des Brotteaux en 1789, puis sur les pentes de la Croix-Rousse en 1796 avant de prendre enfin place au parc de la Tête d'Or à sa création, en 1857.




 Les serres que j'ai pu voir il y a deux semaines sont les Grandes Serres Tropicales, divisées en trois parties : la serre des Camélias (climat tropical froid), le grand Dôme central et ses deux chapelles (climat tropical tempéré) puis la serre des Pandanus (climat tropical chaud). Les trois serres sont communicantes et vous pouvez donc passer de l'une à l'autre sans avoir à ressortir.

Vous y trouverez ainsi des plantes que vous ne pourrez en aucun cas apercevoir en France, ou même (souvent) sur le continent européen. Une bonne façon de voyager, non ?




Lorsque je suis entrée, une vague d'humidité m'a envahie (et pourtant il faisait quand même 31° dehors) et partout où je mettais les yeux, ce n'était que du vert, dans toutes ces nuances. Puis quelques fleurs par-ci par là qui pointaient timidement le bout de leur nez. 

J'ai déambulé tranquillement dans les allées tantôt de terre, tantôt de pierre en prenant des photos. Les rares visiteurs s'émerveillaient devant les nombreuses variétés de plantes ou les noms de certaines. Il y avait même une classe de primaire assez bruyante, et j'ai d'ailleurs fait bien attention à ne pas prendre le même chemin qu'eux.



Car oui, ce que j'aime beaucoup ici, c'est qu'il n'y aucun panneau fléché vous indiquant le chemin obligatoire à suivre : vous êtes libre d'aller dans un sens ou l'autre, d'emprunter tel chemin ou non. Je trouve que cela accentue l'effet "jungle" et le côté un peu "Indiana Jones" du visiteur venu se plonger dans cet endroit calme (sans les enfants surtout) pour échapper au brouhaha de la ville.

Pour les curieux, vous trouverez quand même des petits panneaux explicatifs près des plantes avec leur nom commun et celui scientifique, pour certaines, vous trouverez même plus d'amples explications.



Sous le grand Dôme, il y a également une petite marre avec de nombreux poissons qui viennent faire des bulles à la surface. Dans cet environnement luxuriant, mais calme, cela apporte un regain de vie. Même si j'aurai juré entendre les arbres pousser et les feuilles de plantes bruisser... Un endroit très apaisant et presque spirituel !

D'ailleurs, je vais vous laisser en profiter tranquillement...







 J'ai personnellement toujours adoré les jardins botaniques, les plantes et les fleurs, même si je ne m'y connais pas du tout et je n'ai pas du tout la main verte. Tout comme regarder les poissons qui nagent, cela a toujours un effet apaisant sur moi...

Petite anecdote rigolote (pour voir si vous me lisez vraiment !) : ma maman avait l'habitude quand j'étais petite de me mettre devant l'aquarium familial quand je pleurais et je me calmais instantanément ! Bizarre, non ?









Avouez que ce genre d'images fait du bien dans nos vies de petits citadins stressés... Et j'espère surtout qu'elles vous auront aussi donné envie d'aller voir ces jolies serres par vous-mêmes.

Pour ceux qui voudraient s'y rendre, voici quelques informations pratiques
- accessible en vélo, grâce aux bornes de Vélo'V
- en TCL : métro A - arrêt Masséna, puis marchez environ 5 à 10 minutes / en bus lignes 41, 61 ou C1 - arrêt Tête d'Or

Pour les horaires, je vous invite à consulter le site officiel des Jardins Botaniques en cliquant ici. Si cela vous intéresse, il existe également des visites guidées (renseignement sur le site) !

La prochaine fois, je vous emmène vous promener dans les allées du Jardin Mexicain ! 
Hasta la vista, amigos !



Rendez-vous sur Hellocoton !



10 commentaires

  1. Quelle bouffée d'oxygène avec toute cette verdure! C'est top :)

    RépondreSupprimer
  2. J'adore aller au parc de la tête d'or, quand on regarde de loin, on ne se doute pas qu'il y a toutes ces serres :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elles ne sont pas sur le chemin qu'empruntent habituellement les promeneurs : ils passent à côté du lac et ne font pas le grand tour du parc. Mais elles sont tellement belles, c'est un peu dommage !

      Supprimer
  3. J'avoue que le jardin botanique de Lyon vaut vraiment le coup ! Tes photos le mettent vraiment bien en valeur, superbe !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est incroyable et tellement varié ! Merci, c'est vraiment très gentil :)

      Supprimer
  4. merci pour cette visite
    j'essaierai d'organiser cela pou ma prochaine viste à Lyon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! C'est à voir absolument !! Je ne l'avais pas revu depuis presque 10 et c'était toujours aussi incroyable.

      Supprimer

RETROUVEZ-MOI SUR INSTAGRAM !

Subscribe

© Mes Petits Carnets - Blog Voyage, Escapades et Bonnes Adresses. Design by FCD.