Mes Petits Carnets - Tous droits réservés. Fourni par Blogger.

MAIS POURQUOI TU TIENS UN BLOG ?


/!\ ATTENTION ARTICLE FLEUVE /!\

J’avais envie d’écrire cet article suite au reportage diffusé sur Capital ce dimanche soir et aux nombreuses réactions sur Twitter pendant la diffusion. Mais surtout pour répondre aux nombreuses questions de mon entourage. Je n’ai pas l’habitude de parler de moi dans les détails et ce sera probablement (je sais, il ne faut jamais dire jamais) la dernière fois que je le ferai ainsi.


Comment j’ai commencé ?


J’ai publié mon premier article en août 2014, suite à une semaine passée à Berlin, parce que j’avais envie de partager mon voyage avec les gens, de partager aussi les nombreuses photos que j’avais pu prendre. D’échanger tout simplement autour du voyage avec des gens qui seraient aussi dingues de voyages que moi. Quelque chose de tout bête. Et puis, j’ai continué parce que j’avais du temps. Beaucoup de temps, puisque j’étais au chômage. Mais aussi et surtout parce que j’aime écrire et prendre des photos. Après tout, j’ai quand même suivi des études littéraires et de communication, alors pourquoi ne pas mettre tout cela en pratique ?

En novembre de l’année 2014, j’ai trouvé un CDD dans l’administration. Et tout à coup, j’ai eu du mal à trouver du temps pour mes articles, même si, j’arrivais toujours à en dégager un petit peu pour continuer à blogger du mieux que je pouvais. Je me démenais pour trouver des sujets d’inspiration autres que le voyage (même si c'est exactement le genre d’articles que je préfère écrire) et j’ai donc opté pour l’étiquette de « blog lifestyle », qui me permettait d’écrire sur tout et n’importe quoi et d'alimenter mon blog. Parce que, soyons honnêtes, je n'avais pas les moyens de voyager autant que je le voudrais (Je ne les ai toujours pas). Mais finalement j’aime ça, pouvoir vous parler de toutes mes autres passions, toutes ces choses que j’aime dans la vie (en plus du voyage) : les livres, le cinéma, la cuisine… Un blog aussi complexe que je peux l’être au final, et c’est un blog qui me ressemble ! Je passais beaucoup de temps à écrire et photographier. C’est à ce moment-là que ma famille a compris que blogger, c’est du travail. Beaucoup de travail.

Et là, plus rien ne va.


En effet, au mois d’avril 2015, j’ai fait une petite dépression. Surtout dû à mon travail dans lequel je m’ennuyais. Je suis quelqu’un qui a besoin d’être challengé tous les jours et je ne trouvais pas cela au travail. Mes collègues, bien que gentils, n’arrivaient plus à me remonter le moral et chaque jour devenait une souffrance. Me lever le matin était une véritable torture. Je suis allée chez mon médecin qui m’a donné deux semaines de congés forcés (entre autre) et je suis partie en Bretagne un week-end dans ma famille pour l’anniversaire de mon cousin. En revenant, je n’avais qu’une envie : partager mon amour pour ma Bretagne avec vous. Parler sur mon blog. Partager encore et toujours. Et doucement, je me sentais aller mieux. Ecrire me faisait du bien. Je travaillais enfin et cela me plaisait. Et là : EUREKA ! J’ai compris ce que je voulais faire de ma vie.

"D'abord, la voie « normale », on verra après."


Mais avant de pouvoir « réaliser » mon rêve professionnel, j’ai terminé mon CDD. J’ai serré les dents et je suis allée jusqu’au bout, en juin 2015. Je me suis également laissée deux mois de repos total avant d’entamer les démarches épuisantes au près du Pôle Emploi. Le mois de juillet fut très difficile, puisque j’ai dû m’occuper de ma chatte malade, qui nous a quittés début août. Et comment, j’ai surmonté cette épreuve ? En bloguant et en voyageant. Je suis partie pendant plus de quinze jours loin de Lyon, tout d’abord en Auvergne, puis en Loire-Atlantique. A la fin août, j’ai pris un RDV pour la mi-septembre au Pôle Emploi, où l’on m’a conseillé tout d’abord de suivre la voie normale pendant quelques mois pour trouver un travail dit « normal ». C’était juste avant de partir au Bhoutan, cette parenthèse enchantée, un vrai rêve éveillé. Ce voyage m’a fait un bien fou. Et je suis rentrée et la recherche du boulot a commencé. Rien. Rien. Ou « Vous n’avez pas assez d’expérience ». Ou un stage sous-payé. Mouais. Pas cool. Puis, il y a eu de nouveau la Bretagne et les belles Côtes d’Armor. Encore une bulle d’air pur ! Puis Novembre, Décembre et Noël, Janvier. Toujours rien. Et j’ai craqué. En Février, je suis allée à une de leurs fameuses réunions d’information pas très utile. Et je me suis lancée en freelance en communication digitale (Community Manager et Rédactrice Web). Parce que c’est bien ça que je voulais faire, ça qui me rendait heureuse : écrire et échanger avec les autres. C’est ce que blogger m’a appris : comment je pouvais enfin devenir moi.

La nouvelle vie ?


Et voilà, où j’en suis actuellement. Je suis bel et bien freelance avec un numéro de SIRET et bloggeuse depuis la mi-mars. Mais je ne m’en sors pas. Bien au contraire encore une fois. Depuis que je me suis lancée je n’ai pas une seule proposition de contrats qui ait abouti. Pas un seul client à mon actif. Alors qu’est-ce que je fais ? Je rédige des articles pour mon blog. Celui qui m’aide à ne pas déprimer de nouveau (même si récemment, cela n’a pas suffi). Et puis, il y a vous. Ma communauté grandissante. Si vous saviez à quel point je vous aime, à quel point je vous suis reconnaissante de me suivre tous les jours sur les réseaux sociaux et ici. Vous me sauvez presque la vie et l’esprit. Et puis depuis quelques mois, j’ai quelques propositions de partenariats, même si pour l’instant, ils se comptent sur les doigts de deux mains. Et un seul voyage dit gratuit (dans le Nord !), mais pour lequel j’ai travaillé aussi après avec trois articles et environ 6h de boulot ! Mais ça, c’est à vous que je le dois. C’est pour vous que j’écris et que je continuerai d’écrire.

En résumé,


Alors oui, mon parcours du combattant, tant professionnel que bloguesque, n’est pas terminé. Je me cherche toujours, même si je sais ce que je veux, je ne l’obtiens pas toujours. J’aimerai beaucoup vivre de ma passion pour l’écriture et les voyages, mais je ne peux pas. Par exemple, je suis bloggeuse presque voyage et pourtant par manque de sous (pas de contrats…), je ne pars pas cet’été. Alors j’essaierai de trouver de nouveaux sujets d’inspiration pour blogger (A Lyon, je n'en manque pas). Ah si, je vais peut-être partir chez ma Mamie en Loire-Atlantique. GRATUITEMENT. Ah la famille bretonne… C’est quand même bien pratique !


Et non, blogueur (de voyage) cela ne signifie pas forcément des voyages gratuits. Si je blogue, c’est comme vous l'aurez compris, surtout pour l’échange avec les autres blogueurs et les lecteurs, le contact humain. Et aussi beaucoup pour moi-même.

---

J'en ai fini de ce très long article, mon plus long depuis la naissance du blog. Si vous êtes arrivé jusqu'au bout, BRAVO !! Vous êtes génial et merci, même si vous ne l'avez pas lu jusqu'au bout : merci pour cette belle aventure ensemble <3

A bientôt, pour un nouvel article voyage ;-)



Rendez-vous sur Hellocoton !


15 commentaires

  1. et en même temps, j'aimerais savoir combien de bloggers voyages vivent réellement de cette activité? Je pense pas qu'il y ait tant de bloggers qui se font inviter par des offices de tourisme toute l'année?? M6 donnait une bien belle image d'épinal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, surtout qu'ils ne montraient pas du tout la réalité : le travail derrière un blog... C'est dommage. On passe souvent pour des profiteurs ou des vendus...

      Supprimer
  2. Ne perds pas courage Tiphaine ! Ton blog est génial mais pour gagner en "légitimité" et en faire son job, c'est un vrai parcours du combattant ! J'ai des amis qui y sont arrivés mais que depuis peu finalement. La patience...Peut-être qu'avoir un job "normal" à mi-temps pourrait être un bon compromis en attendant que les choses prennent formes ?
    En tout cas continue comme cela, j'apprécie vraiment ton blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour ça que je ne ferais probablement jamais blogger pro, c'est pour ça que je suis freelance, mais je galère aussi...

      En tout cas, merci pour tes gentilles paroles. C'est pour ça que je continue ❤️❤️

      Supprimer
  3. J'espère que tes projets professionnels vont vite aboutir. Ce genre de chose prend du temps, mais tu vas y arriver ! En tout cas, je suis ravie d'être tombée sur ton blog complètement par hasard et de ne pas avoir fait que l'effleurer. J'aime ce que tu écris, les photos que tu nous présentes, les sujets dont tu traites. Et puis ton design est super chouette ! Plein de bisous ! ♥ xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est gentil. J'espère que tu dis vrai pour mon boulot... Mais je perds patience et ma santé avec en attendant. Alors, le blog me sert beaucoup en ce moment !

      Supprimer
  4. Je tombe au bon moment pour découvrir ton blog avec cet article ;)
    (je crois que j'étais déjà passée il y quelques temps déjà)
    C'est très courageux de t'être lancée dans l'aventure du freelance, car ça me semble tellement compliqué, tellement aléatoire et même injuste... (certains blogs connus ne mériteraient pas forcément de l'être et vice versa). En tout cas, je te souhaite beaucoup de succès pour la suite ;)
    (et puis, je crois que j'ai un peu la même façon de blogger que toi, je parle de voyages, mais pas tant que ça car ... mes finances et mon temps ne me le permettent pas ;) Et je réutilise beaucoup mes veilles photos et mes vieux souvenirs ... )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est très gentil ! Mais pour l'instant, le blog me sert plus de vitrine pour mon activité de freelance, que je voulais différente. Devenir blogueuse pro, je ne me sens pas encore prête... Je suis un peu comme toi, mes finances ne me le permettent pas du tout... Peut-être un jour ! En tout cas, je te remercie beaucoup de ton soutien, cela me touche énormément !

      Supprimer
  5. Ton article me touche beaucoup (il faut dire que je suis très sensible quand ça touche au travail, ayant moi-même la chance de bosser dans un milieu qui me passionne mais qui me rend très malheureuse, quand ça ne met pas ma santé en danger, gloups) alors je te souhaite de réussir dans cette nouvelle aventure professionnelle. C'est déjà très courageux d'avoir fait le premier pas, alors bravo !

    Après, les voyages en été, faut voir le bon côté des choses : c'est pas le meilleur moment pour partir, avec tous ces gens, ces tarifs hors de prix... :p
    Et puis peut-être est-ce l'occasion de partir à la découverte de la région ? On oublie trop souvent qu'il y a des merveilles à deux pas de chez nous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais ce que c'est le boulot qui rend malheureuse et j'ai dit stop pour me lancer en freelance, mais comme ca ne marche pas non plus, je ne suis toujours pas heureuse. Heureusement que j'ai le blog ! C'est ma petit bulle !

      Oui, cet été, je voulais redécouvrir Lyon, mais pour la région, on repassera : je n'ai pas le permis :-)

      En tout cas, je te remercie de mon petit mot, il me fait très plaisir !

      Supprimer
  6. Ton blog est super et je suis contente de voir qu'il se développe, j'espère aussi que tes activités professionnelles vont décoller et que tu vas trouver des contrats! Je comprends que tu rêves d'en vivre(ça doit être génial) mais je pense qu'il faut avoir de la patience, finalement il y a une minorité de blogueuses qui en vivent vraiment et celles qui le font ont lancé leur blog depuis 5, 6, 7 ans, 2 ans c'est relativement jeune pour un blog! Continue à raconter tes passions avec ton enthousiasme et les choses évolueront toutes seules, mais ne t'inquiète pas si ça ne marche pas tout de suite, ça veut pas dire que tu n'as pas un blog de qualité! Je te souhaite que ça fonctionne, mais si ça ne marche pas, pourquoi ne pas valoriser ton expérience pour travailler dans le tourisme? Un poste de community manager pour un OT ou une agence de voyage / tour opérateur par exemple? ;)

    Dans tous les cas, se lancer en freelance est vraiment admirable, j'ai ma sœur qui est un peu dans le même cas que toi, elle aimerait vivre de ses créations mais elle est obligée d'avoir un boulot alimentaire à côté... Je vous admire et je t'envoie mon soutien! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! C'est très touchant <3 tu es adorable !

      Pour l'activité pro du blog, non pas maintenant, je ne suis pas prête du tout et mon blog non plus. Il me sert plus de vitrine pour mon activité pro, même si celle-ci est quasi inexistante pour le moment... Et le moral n'est pas au beau fixe à cause de ca. Entre autre. J'espère alors que tu dis vrai et que ça va enfin décoller...

      Supprimer
  7. Mettre des mots sur ce qui est douloureux fait parfois du bien et je comprends ce que tu ressens.
    Effectivement, l'année dernière je suis partie 5 mois faire un stage en Picardie, celui-ci ne s'est pas du tout terminé dans de bonnes conditions. En rentrant dans le sud en septembre, j'ai fait une petite dépression... D'autant plus que je ne trouvais pas de boulot. Pour moi, passer ces 9 derniers mois enfermés dans mon appartement et le fait que tu te sentes mal dans ton job équivaut à la même chose... Au final, cela a fait de nous des malheureuses.
    Tu as su cependant relever la tête, et te lancer en freelance (même si à l'heure actuelle, ta situation n'est pas au mieux). Je suis contente de voir que "nous" ta petite communauté, arrivons à te rendre les jours un peu meilleurs :). Pour ma part je me suis enfermée sur moi-même ces derniers mois, négligeant mon blog et les blogs des copines... Mais je pense que ça va aller mieux, je pars sur Paris la semaine prochaine :).
    Je te fais de gros bisous et bravo pour ce bel article :)

    RépondreSupprimer
  8. On reve tous un peu de cela... Je pense que le maitre mot, c est la patience ....
    Courage et belle contination

    http://blog.la-pigiste.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est gentil... Ca va un peu mieux en ce moment, même si le contrat est toujours difficile à dénicher !
      Je persévère :)

      Supprimer