Mes Petits Carnets - Tous droits réservés. Fourni par Blogger.

En Guest-Star #1 : Croisière en Antarctique avec Argentina Excepción


J'inaugure aujourd'hui une nouvelle rubrique dans laquelle chaque mois, un intervenant (marque / agence / blogueur) viendra vous parler d'un sujet qu'il affectionne. Pour ce premier article, c'est l'agence de voyage sur mesure Argentina Excepción qui m'a contactée et m'a demandée de sélectionner un sujet de voyages. Mais je savais déjà ce que je voulais partager avec vous : une belle croisière en Antarctique ! Cela fait déjà quelques années que j'en rêve et je suis ravie qu'ils puissent vous exposer cela avec de magnifiques photos.

Une croisière en Antarctique ce n’est pas un simple voyage à l’autre bout de la planète, c’est une magnifique expérience qui reste à jamais gravée dans nos mémoires ! C’est un dépaysement total qui enchante les plus blasés des voyageurs. Découvrons l’article de notre invité Argentina Excepción, agence de voyage sur mesure en Argentine, qui vous propose de vivre cette croisière jour après jour, et de laisser votre imagination virevolter au fil de l’eau. 

---------------------


Jour 1 : embarquement
Le départ pour la croisière se fait depuis la ville d’Ushuaia, aussi appelée le bout du monde. La première journée est donc réservée à la visite de la ville ou à l’exploration du parc naturel de la Terre de Feu. On se promène sur les sentiers balisés pour admirer la flore et la faune particulièrement abondante : plus de 90 espèces d’oiseaux y ont été recensés, dont le condor andin et l’urubu à tête rouge. Dans l’après-midi on embarque à bord du bateau pour prendre ses premiers repères et rencontrer l’équipage. Le bateau quitte ensuite lentement le port et laisse Ushuaia dans son dos pour se diriger vers le canal Beagle et rejoindre l’océan Atlantique. 

Jour 2 : mer argentine
Réveil à couper le souffle : en pleine mer, rien dans notre champ de vison si ce n’est l’étendue bleue de l’océan ! Le navire se dirige vers les îles Malouines, mais nous ne n’y serons pas avant le lendemain. On en profite alors pour faire plus ample connaissance avec l’équipage. Celui-ci est composé de touristes, de marins mais également de scientifiques passionnés par le continent blanc qui proposent des conférences très intéressantes sur l’histoire de l’Antarctique, son exploration, sa faune et sa flore.


Jour 3 et 4 : îles Malouines
Deux jours ne sont pas de trop pour partir à la découverte des îles Malouines. Le climat est plus tempéré que sur le continent Antarctique, ainsi la faune y est plus développée. En se promenant sur cet archipel on fait la connaissance de plusieurs sortes de manchots : le papou, le Magellan, le royal ou encore le gorfou sauteur. On aperçoit des cormorans impériaux et des albatros à sourcils noirs voler au-dessus de nos têtes. Autant d’animaux inconnus sur le continent européen, c’est un véritable spectacle ! Les paysages sont également singuliers : les immenses plages de sable alternent avec des zones plus rocailleuses et sauvages. On repart de ces îles enchantés par la beauté de la nature !

Jour 5 et  6 : en mer, Atlantique sud
Après deux jours sur terre, il est temps de se remettre en route. Cap vers la Géorgie du Sud, où le thermomètre descend beaucoup plus bas. On en profite pour lire plus d’informations sur l’île que nous nous apprêtons à découvrir dans la belle bibliothèque du navire. 


Jour 7 à 10 : île Géorgie du Sud
Pendant les 4 jours suivant, on passe de baie en baie sur l’île de Géorgie du Sud pour admirer les colonies d’éléphants de mer, les otaries et les manchots royaux. Le tout sur fond de paysages irréels : sommets enneigés, blocs de glace et longues plages de galets habitées par la faune locale. C’est impressionnant de voir le nombre de manchots qui peuvent se regrouper au même endroit. Il est même possible de les approcher d’assez près, sans les toucher ; on dirait des peluches grandeur nature ! Pour la petite histoire, c’est sur cette île que Sir Shackleton et son équipage échouèrent en 1916. Ils ont dû affronter des conditions extrêmes pendant 22 jours, avec des températures avoisinant les -45 C, avant que l’on vienne à leur secours. Incroyable anecdote d’une épopée en Antarctique !

Jour 11 : en mer, océan austral
On reprend la mer vers le sud-ouest, direction la péninsule Antarctique ! On croise des icebergs en route. Heureusement, le capitaine n’a pas prévu de faire le remake du Titanic. Et les conférences proposées sont toujours aussi captivantes.


Jour 12 : îles Orcades du Sud
Avant d’arriver sur le continent blanc, on fait un arrêt sur les îles Orcades où se trouve la station météorologique argentine Orcadas. La visite des installations est très intéressante, maintenant on comprend mieux comment Miss Météo arrive à prévoir la pluie et le beau temps. 

Jour 13 : en mer
Et c’est reparti pour une journée en pleine mer. On finit par aimer ça ! D’autant plus que l’on s’approche de plus en plus de notre but ultime : la péninsule antarctique. L’excitation est au comble !


Jour 14 à 16 : péninsule antarctique
Ca y est, on y arrive ! On pose enfin le pied sur le continent antarctique, à Brown Bluff. Et pendant 3 jours on se régale des trésors que nous offre cette immense étendue de glace. Dans la baie de Charlotte on contemple des nunataks, montagnes recouvertes de neige durcie, qui émergent de l’océan. On y croise également des phoques, des cormorans huppés et des goélands dominicains. Sur l’île de la Déception, vous ne serez pas déçu : en forme d’anneau et accessible par une entrée très étroite appelée les Forges de Neptune, cette île renferme une ancienne station balnéaire, des sources d’eau chaude et encore une fois des animaux plus exotiques les uns que les autres. 

Sur ce continent tout est blanc, tout est froid, mais qu’est-ce que c’est beau ! On en repart des étoiles plein les yeux et les appareils photo saturés.


Jour 17 à 19 : en mer, passage de Drake
Comme à l’allée deux jours sont nécessaires pour rejoindre les côtes du continent américain. Cela permet de se remettre de ses émotions et de se préparer en douceur au retour à la civilisation. Le débarquement au port d’Ushuaia est prévu pour le lendemain à 7h du matin, on profite donc de notre dernière soirée à bord du bateau. 


J'espère que ce beau voyage et ces magnifiques photos vous auront donnés autant envie que moi d'aller en Antarctique... Si vous voulez vous renseigner sur les autres circuits proposés par l'agence, je vous invite à vous rendre sur le site.

Pour ma part, je retourne rêver un peu et je vous dis à dimanche pour un petit bilan lecture du mois de février ! Et n'oubliez pas, demain c'est vendredi (bientôt le week-end !) ;)

A bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !


Aucun commentaire