Mes Petits Carnets - Tous droits réservés. Fourni par Blogger.

BHOUTAN, LE PAYS DU DRAGON #8 : BURNING LAKE


Aujourd'hui, comme promis dans mon dernier article, je vous emmène découvrir le Burning Lake ou le Mebar Tsho en bhoutanais ou "lac en flammes". Nous étions allés y faire un tour sur la route du retour vers Jakar, après notre belle journée dans la vallée de l'Ura. 

C'est un petit coin reculé, très peu indiqué sur les routes (comme à peu près tous les endroits au Bhoutan), mais en réalité assez fréquenté. Pas énormément par les touristes, mais par les bouddhistes, puisqu'il s'agit d'un lieu de pèlerinage important : ce serait en effet un endroit dans lequel le fameux Guru Rinpoché, l'unificateur du pays, aurait caché quelques trésors et autres textes sacrés.

Il existe un petit parking à l'entrée du site, là ou notre car nous a déposés et ensuite un chemin serpentant à travers les arbres jusqu'au lieu sacré. Mais par contre, il faut faire assez attention où on met les pieds à cause des petits cailloux et autres roches glissantes.



Après environ quinze minutes de marche, on arrive au site ou un ermite "garde" les lieux. Lorsque nous sommes arrivés, l'homme récitait des mantras et priait dans un petit renfoncement dans la roche. Puis il s'est arrêté, nous a souri et salués. Malheureusement, comme d'habitude, on ne comprenait pas un traître mot de ce qu'il nous racontait et ne parlait pas un mot d'anglais. Il était entouré de nombreux drapeaux de prières et de minis stupas en argile, certaines blanches, d'autres colorées !

En face de lui, un petit pont de bois menait au fameux lac sacré.




Les minis stupas fluos !



Lac, qui n'en est pas un. Puisqu'il s'agit d'une rivière, mais je comprends pourquoi on la dit enflammée : de petites bulles remontent et viennent éclater à la surface, comme si l'eau bouillonnait ! Le courant en lui-même est également assez fort ! Cela a d'ailleurs provoqué des accidents, dont un en 2012 ou 2013, qui a causé la mort d'un couple d'indiens....

Le lieu est néanmoins assez impressionnant avec ses milliers, voire millions, de drapeaux de prières accrochés aux branches des arbres. Par endroit, on aperçoit à peine le ciel et le soleil de fin d'après-midi !





Ci-dessus, vous pouvez voir la fameuse "fosse" sacrée dans laquelle auraient été cachés les trésors. Selon certains, elle pourrait atteindre près de 20 mètres de profondeur et les bords de la paroi sont très glissants. Il a en effet fallu faire l'équilibriste pour obtenir une photo, bien que celle-ci soit un peu floue... :-)




L'heure de la petite histoire entourant l'endroit est arrivée !

En 1475, un jeune homme du nom de Péma Lingpa fut guidé ici par un inconnu rencontré dans une forêt, celui-ci lui avait demandé de plonger dans la fosse pour retrouver les trésors perdus de Guru Rinpoché. Accompagné de cinq amis, il s'y est donc rendu, plongea et récupéra des livres sacrés, qu'il remonta à la surface à la grande surprise de ses compagnons. En automne de la même année, il y retourna pour prouver à une foule sceptique qu'il n'était pas un démon. Pour cela, il tenait une lampe à la main et celle-ci devait rester intacte le temps qu'il remonte à la surface avec d'autres trésors. Il plongea donc de nouveau et remonta avec cette fois une image de Bouddha, et un crâne scellé rempli de substances miraculeuses. Et la lampe ? Elle était toujours allumée !

C'est aussi de cette anecdote que le lieu tiendrait son nom de "lac enflammé" !




Sur le chemin de retour vers le car, j'ai également remarqué ces petits monticules de pierre que l'on retrouve sur le côté du petit chemin menant au lac. Intriguant ! Mais apparemment, ils ne sont qu'un moyen de prier les ancêtres.

Le Burning Lake est un endroit assez intriguant et très joli avec tous ses drapeaux de prières qui donnent des couleurs à la forêt environnante. Les gens du coin l'adorent et y viennent souvent pour prier et y déposer des offrandes. 

Mais j'ai remarqué qu'il n'est pas sur les circuits touristiques habituels, c'est aussi pour cette raison que je souhaitais vous en parler ! Comme ça si jamais, vous vous rendez au Bhoutan, n'hésitez pas à demander à votre guide de s'arrêter par là, la visite ne dure pas plus d'une heure, mais ne serait-ce que pour les photos, il vaut le coup !

C'était le dernier article sur la région du Bumthang, la prochaine fois, on revient vers le centre du pays pour visiter Paro et sa région.

A bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !





6 commentaires

  1. toujours aussi magique

    RépondreSupprimer
  2. Waouu ! Des photos pleines de couleurs ! ♥

    RépondreSupprimer
  3. Olala j'ai du retard ><. Désolée !
    Je crois sincèrement que c'est mon article préféré en ce qui concerne ton séjour au Bhoutan !
    J'aime le contraste de la nature, de la rivière et des drapeaux de toutes les couleurs *o* ! Surtout que ce jour-là le beau temps avait l'air au rendez-vous ;).
    En France aussi on peut retrouver des petits monticules de pierres sur les sentiers de randonnées... Si je me souviens bien, ça sert à ne pas perdre son chemin (si le chemin n'est pas facile à trouver).
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un endroit assez peu connu, apparemment la plupart des groupes qui vont au Bhoutan ne passe pas par là. Pour nous, c'était un agréable détour même pas prévu au programme ! C'est bête, c'est superbe !
      Ah non, ici les monticules, c'est pour les prières, puisque impossible de se perdre sur ce chemin, c'est indiqué !
      <3 <3

      Supprimer