BHOUTAN | UN TEMPLE AU MILIEU DES RIZIERES

27 nov. 2015 Lobesa - Metsina, Bhoutan


Pour ce quatrième article au Bhoutan, nous allons aller nous promener dans les rizières et les villages pour atteindre un temple, celui de Chimi Lhakhang, qui se situe sur la route entre Thimphu et Punakha.



Nous avons tout d'abord déjeuné dans un charmant petit restaurant dans un village perdu avec une vue plongeante sur une vallée verte de rizières, avec au loin le petit temple que nous allons aller visiter dans l'après-midi. Après un repas agréable et totalement végétarien pour ma part (la viande étant mélangée à des sauces plutôt fortes pour mon palais délicat d'occidentale pas du tout habituée à la nourriture épicée), nous nous dirigeons sur un sentier boueux qui serpente à travers les rizières.


[Le temple, c'est le petit bâtiment blanc au sommet de la colline en face]


Le temple de Chimi Lhakhang est le temple dit de la fertilité dans lequel les couples sans enfant viennent pour aider les femmes à tomber enfin enceinte ou mènent leurs grossesses à leur terme.

Selon notre guide, cela fonctionnerait réellement, preuve à l'appui : un de ses amis américains, en couple depuis près de dix ans, y serait venu avec sa femme, qui aurait accouché dix mois plus tard. Mouais. Pas convaincue. Mais, chacun ses croyances.





En traversant les rizières, nous ne croisons que très peu de gens au travail, tout simplement parce que c'est pas encore le moment de la récolte ni du repiquage du riz. Pendant ces périodes, les agriculteurs doivent exercer d'autres métiers : commerçant au village, fermier pour ceux qui ont des bêtes... La vie n'est pas facile tous les jours dans ce genre d'endroit, assez difficile d'accès, surtout pendant les mois de mousson.





Le petit village précédant le temple est parsemé de couleurs, ce qui est assez agréable avec ce temps tout gris et cette pluie qui tombe par intermittence. Dans les rues, on voit énormément de drapeaux de prières devant les maisons ou les magasins. Les enfants, qui ont terminé l'école depuis 15h, nous sourient et jouent au foot, mais ils tournent la tête dès qu'on essaie de les photographier.

A la sortie du tout petit village, une montée et des marches nous attendent. Après 45 minutes de marche dans la gadoue, cela risque de ne pas être une partie de plaisir.





Avec un monsieur du groupe, nous partons donc en tête de notre petit groupe et arrivons en haut quelques vingt minutes plus tard. En attendant les autres, nous asseyons à l'abri sous un grand peuplier qui trône fièrement dans la cour du temple. Nous apprenons par la suite que c'est sous cet arbre que Drukpa Kunley, le créateur des Takins (l'animal emblématique du Bhoutan), aurait médité pendant six ans.

A l'intérieur du temple (toujours pas de photo autorisée), nous nous asseyons tous par terre sans montrer nos pieds (signe d'irrespect ici) afin de recevoir la bénédiction des mains même d'un moine. Celui-ci accomplit son rituel avec l'arc et les flèches de Drukpa Kunley, ainsi qu'avec un phallus en bois. Temple de la fertilité oblige.





A la fin de notre visite du temple, nous passons devant la salle de classe des jeunes moines qui, eux, acceptent d'être pris en photo. Ils doivent avoir l'habitude, mais nous regardent parfois avec méfiance tout en continuant leur mouvement de balancier pour lire les textes sacrés.

Je me risque alors à poser des questions sur ces enfants qui n'ont pas plus de 10 ans. En effet, ce temple est aussi une école pour futurs moines et cet apprentissage peut s'apprendre à partir de 6 ans, Oui, c'est vraiment très jeune, mais pour certains, ils sont bien mieux ici : ils sont nourris, logés et reçoivent une éducation le tout gratuitement. Un mal pour un bien.

Sur le chemin du retour, la pluie se remet à tomber et nous ne pensons alors qu'à une seule chose : nous mettre à l'abri dans le car pour continuer notre chemin.

Je clos ainsi ce quatrième chapitre un peu plus court que les autres, à cause du mauvais temps qui nous avait poursuivi toute la journée.

A bientôt pour la découverte de Trongsa et bon week-end !

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires

  1. Quel beau pays, tellement méconnu .. mais bon, tant mieux dans un sens :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est incroyable ! Il demeure très préservé pour le moment, mais pour combien de temps encore ?

      Supprimer
  2. le village était vraiment coloré, très joli !
    quelles belles photos qui font découvrir ce pays trop méconnu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Presque tous les villages et toutes les maisons le sont, c'est un contraste saisissant avec l'architecture que l'on connaît chez nous. Ravie que le voyage te plaise ;-)

      Supprimer
  3. Coup de coeur pour la photo avec les oiseaux!

    RépondreSupprimer
  4. Les premières photos sont... Waouhhhh *o*. Une grande pensée pour la photographe avec ce temps peu clément ;).
    J'aime beaucoup aussi celles des petits moines, ils sont tellement mignons.
    Et puis toutes ces jolies couleurs... C'est pas en France que l'on verrait ça x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ;-)
      Ça été terrible ce temps pour les photos, mais au moins tout le monde était logé à la même enseigne ! Na !

      Supprimer

RETROUVEZ-MOI SUR INSTAGRAM !

Subscribe

© Mes Petits Carnets - Blog Voyage, Escapades et Bonnes Adresses. Design by FCD.