AVEYRON | LE CHARMANT VILLAGE DE CONQUES

28 août 2015 12320 Conques, France


Vers 15h ce 4 août dernier, nous prenons la route pour nous rendre dans l'Aveyron, afin de visiter le village de Conques, que j'avais déjà visité (et adoré) à plusieurs reprises par le passé. 



Celui-ci se situe à environ 40 minute de voiture de la ferme dans laquelle nous séjournons, dans le Cantal. Mais nous nous sommes trompés de route et avons mis presque une heure ! Mais peu importe, la route était très belle puisque nous avons suivi le cours du Lot et sa vallée florissante. Ensuite, nous poursuivons sur des petites routes de moyenne montagne en lacets.


Au bout de dix ou quinze minutes, quelques maisons font leur apparition, puis enfin le village accroché à la roche (Photos impossibles, j'étais dans la voiture). Nous sommes arrivés par l'ouest du village et choisissons d'aller nous garer sur le parking payant de la Salesse. Pour juste 4€, on vous remet un autocollant à coller sur pare-brise et qui vous permet l'accès durant au parking toute l'année. Nous avons remis le nôtre à nos hôtes pour qu'ils le donnent à d'autres vacanciers qui souhaiteraient se rendre à Conques.

Une fois la voiture posée, nous entrons dans le village et déambulons dans les ruelles magnifiques. Avec ses multiples fleurs, ses maisons à colombages, ses toits en lauzes et ses vieilles anciennes on se croirait revenu au Moyen-Âge. Ce village a un charme suranné, souligné par ses petites boutiques dont la plupart possèdent encore les enseignes.





Nous arpentons un peu les allées charmantes de ce village avec ses petites boutiques : une de jouets en bois, une de savons et bougies artisanales, une de verreries ainsi que pleins de petits restaurants et salons de thé avec terrasse.




En passant par là, vous devez aussi absolument entrer dans l'abbatiale Sainte-Foy et vous arrêter un moment pour observer le tympan de l'église avec ces sculptures pour le moins étonnantes, représentant souvent des scènes assez... Comment dire cela ? Cocasses ! En tout cas, celui-ci a été inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco.

Pas vraiment étonnant en fait, car j'ai lu ensuite qu'il y avait 124 personnages représentés sur cette façade du Jugement dernier d'après l’Évangile selon saint Mathieu.




Une fois à l'intérieur, l'immense nef si lumineuse, à cause de la couleur de la pierre mais aussi des nombreux vitraux blancs, vous tend les bras. C'est d'ailleurs l'artiste local (né à Rodez), Pierre Soulages, qui a conçu ses vitraux exceptionnels, messieurs dames ! Il en a même dit : "Bleue le jour, rouge ou jaune au couchant ou au levant, ou même ocre ou grise lorsqu'elle reflète la couleur de pierres ou du toit". J'en déduis donc qu'il faut que je revienne à Conques pour pouvoir apprécier ces changements picturaux à leur juste valeur.

Petite note (vrai ou pas, je l'ignore) : Il paraît qu'il est possible de monter dans les tribunes mais nous n'avons pas trouvé l'entrée... Sans commentaires.




Puis, on sort et on longe l'église par la gauche avant d'apercevoir (encore sur la gauche) le centre d'accueil des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle (Conques est sur la route du pèlerinage) et sur notre droite (le long de l'église) des sortes de tombeaux de pierre assez étranges.




On continue tout droit vers un petit promontoire derrière l'abbatiale, surplombant un cimetière et menant vers une cour carrée de l'ancien monastère, qui abrite d'ailleurs le musée Joseph-Fau et son trésor. Nous n'y sommes pas entrés, mais il avait l'air assez sympa.





Nous préférons en effet nous perdre dans les belles ruelles fleuris et nous laisser aller, là où nous voulons.





N'hésitez d'ailleurs surtout pas à vous perdre et à sortir des rues bondées de touristes estivaux pour monter vers les hauteurs du village, vous trouverez la vraie beauté de Conques. Mais je vous laisse les photos, tellement plus parlantes...





D'ailleurs petite minute "Je fais mon intello" : savez-vous d'où la ville tire son nom ? Et bien, Conques est agrippé à la roche dans la vallée de l'Ouche et elle créée ainsi une sorte de cirque qui fait penser à une coquille (avec de l'imagination, bien entendu) et comment dit-on coquille en latin ?? Bon, allez, je vous le dis : concha ! Voilà !










Comme vous l'aurez compris, je pense, j'ai adoré redécouvrir ce superbe village de l'Aveyron et j'ai eu énormément de mal à choisir quelles photos vous montrer puisque j'en ai pris un peu plus de 150 !

Si jamais vous avez la chance de passer dans le coin, allez vous promener à Conques, je mets ma main au feu que vous ne serez pas déçu. Rien que ça !

A bientôt pour un nouveau billet, dans lequel on retournera en Auvergne (là, on était dans les Midi-Pyrénées). Prenez soin de vous ;-)
  Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires

  1. Quel beau village, merci pour la visite ! Je ne connais pas l'Aveyron, c'est une idée de destination pour quelques jours de vacances ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une très belle région, même si je ne la connais pas très bien !

      Supprimer
  2. Merci pour cette belle balade à travers Conques !
    Les tribunes peuvent en effet se visiter mais lors de visites accompagnées par un guide de l'office de Tourisme. C'est à faire en effet, il y a même des visites nocturnes pour vivre une toute expérience, parfois au son de l'orgue :)
    A bientôt en Aveyron !!

    RépondreSupprimer
  3. Sympa ce petit reportage sur le village de Conques. Si vous revenez dans le coin allez donc faire un petit tour du coté du village de la Vinzelle, c'est superbe et il y a une petite rando à couper le souffle.

    RépondreSupprimer
  4. Très belles photos, ça donne envie...
    Ca fait des années que je dois passer à à peine une cinquantaine de km de ce village à chaque fois que je reviens voir la famille...c'est décidé la prochaine fois, je m'arrête!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette belle promenade....à découvrir....

    RépondreSupprimer

RETROUVEZ-MOI SUR INSTAGRAM !

Subscribe

© Mes Petits Carnets - Blog Voyage, Escapades et Bonnes Adresses. Design by FCD.